mercredi 3 août 2016

Fermeture de mosquées salafistes: Cazeneuve nous aurait-il menti ?

Le 03/08/2016





Nous l'avons vu ce matin avec Sainte Rita, l'évacuation par les CRS d'un lieu religieux ne passe pas inaperçue.

Des catholiques traditionalistes ont donc été évacués sans ménagement par les sbires du sinistre Cazeneuve et depuis tout le monde en parle.
 Même BFM, c'est dire !
 Nous verrons si ce soir au JT de 20h TF1 et France 2 en parleront, je pense que oui tant le scandale est grand.
Et peu importe qui polémique; et même si cette évacuation était légale, on a jamais vu, en France, depuis au moins la révolution, un prêtre évacué de telle manière, traîné à terre par les forces de l'ordre.
Alors, oui forcément on en parle et c'est tant mieux; on assiste, presque en direct, à la manifestation évidente de l’absence totale de respect que peuvent avoir les gens actuellement au pouvoir.

1 église évacuée par la force publique, on en parle déjà sur certains médias internationaux.

Mais pourquoi ne parle-t-on pas, pourquoi n'entendons-nous pas parler, des mosquées et salles de prière évacuées et fermées ?
Voilà qui devrait interroger tout le monde, non ?


On sait que les muzz, qui plus est les salaf ', sont prompts à réagir quand on les chatouille de trop près et pourtant, rien.
Nada.
Il y a deux jours Cazeneuve nous a dit, à tous, et pour cela il a été parfaitement relayé par les médias: " j'ai pris la décision il y a quelques mois, soit dans le cadre de l'état d'urgence, soit en mobilisant tous les moyens du droit commun, soit par des mesures administratives, de fermer des mosquées.
C'est une vingtaine de mosquées et de salles de qui ont été fermées et il y en aura d'autres, compte tenu des informations dont nous disposons "

Une vingtaine de mosquées fermées, donc, en 7 mois.
Sur les 120 sites salafistes que compte officiellement ( chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur ) le pays.
Pourquoi seulement une vingtaine ?
Ne sommes-nous pas en guerre contre ces gens-là ?
Et pourquoi, alors que l'on connait la précision de Cazeneuve, " une vingtaine " ?
 Et pas 18 ou 23 ou bien 29 ?

Une vingtaine ?
 Mais où ?
 Qui sait où sont ces salles et mosquées fermées ?
 Personne.
Nulle part ?

 Faîtes comme moi, cherchez et cherchez encore, retournez internet, google et même le site du ministère de l'Intérieur.
Rien depuis janvier sur ces fermetures.
Étrange, non ?

Si vous cherchez, vous trouverez bien, comme moi, le cas de 3 mosquées fermées fin 2015 mais depuis, rien.

 Rien dans les journaux.

Rien sur internet.

Rien. U

ne vingtaine de lieux de haine fermés, ça ne passe pas inaperçu, tout de même !

 Pas même un muzz pour s'en plaindre.


Alors je pose la question: Le sinistre de l'Intérieur nous aurait-il menti ?

Ou bien y a-t-il quelqu'un capable de me dire où étaient cette " vingtaine de mosquées et salles de prière " ?

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.