mardi 30 août 2016

Arrêtons de parler du burkini et parlons des réussites du gouvernement…




Le 30/08/2016
Caroline Artus

Non, décidément, ces histoires de burkinis, d’islam, tout ça, cela finit par lui donner de l’urticaire, au Premier secrétaire Cambadélis.

Ça commence à lui courir sur le haricot, à Jean-Christophe Cambadélis, de toujours entendre parler de l’islam !
 À cause de lui, on ne parle pas de « la réussite gouvernementale sur le chômage », a-t-il lâché vendredi dernier, tout de go, sur Europe 1.

Pour une réussite, c’est une réussite, en effet !
 Déjà que, depuis 1983, le chômage n’est jamais tombé sous la barre des 7 %.
Mais là, on atteint des sommets abyssaux !
 De fait, à constater les chiffres de l’INSEE mis à jour le 24 août 2016, depuis 1996, excepté de courtes périodes où il s’infléchit bien mollement, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories réunies (A, B, C, D et E) n’a jamais cessé d’augmenter.

Passé de 4.102.200 en janvier 1996 à 3.592.800 en juin 2001, il reprend inexorablement sa funèbre ascension : il y a, en juillet 2016, 6.182.300 chômeurs en France.

Sans les outre-mer ! Mais Jean-Christophe Cambadélis, en plein déni de la réalité, de se féliciter, lui et sa famille politique, d’avoir « redressé le pays malgré l’ardoise que nous avait laissée la droite en 2012 » !

Mais alors, le candidat Hollande, promettant, la main sur le cœur, le recul du chômage ne partait donc pas du chiffre de 2012, qui caracolait déjà à 4.968,4 ?
Et ils ont le toupet, ces socialistes au pouvoir, de parler de diminution là où, 1,21 million de chômeurs plus tard, un gamin de huit ans conclurait à une augmentation ?
Voyez, quarante ans que ce petit manège perdure.
La preuve : pour Hollande, « la tendance, c’est la baisse, et depuis le début de l’année, elle s’est même amplifiée ».
La tendance s’est amplifiée : c’est beau !
 Et quelle baisse, en effet : 0,3 point de recul au second trimestre 2016 !

 À ce rythme… Oh, bien sûr, « il peut y avoir des mois qui se révèlent bons, d’autres moins bons, mais la tendance est là : le chômage baisse ».

« Moi président » a décidément une bien courte vue…

Non, décidément, ces histoires de burkini, d’islam, tout ça, cela finit par lui donner de l’urticaire, au premier secrétaire Cambadélis.
Parce ce que certains, en plus, en profitent pour « instrumentaliser » cette question afin de « grimper dans les sondages ».
 Ah, le Front national ?
 Même pas !
 Les Républicains.
Mais pas Manuel Valls, qui s’est pourtant prononcé contre « toute revendication sur les plages » ?
 Du tout…
D’ailleurs, un Valls contre le burkini et une Belkacem contre les arrêtés sont sur la même longueur d’onde.
En outre, à propos des LR, il est catégorique : « En termes de dépense publique, de remise en cause des acquis sociaux », le programme de Nicolas Sarkozy est « ahurissant » et « même provocateur ». Affreux !

« Le chat », qu’on le surnomme, Camba, le patron des socialistes.

Et si, grâce à l’islam, on ne parlait pas plutôt des échecs gouvernementaux sur le chômage, et dans bien d’autres domaines, peut-être plus inquiétants encore ?

Hein, « le chat » ?

 Mais il retrouvera bien le moyen de retomber sur ses pattes, avant qu’on lui demande en 2017 de retourner faire coucouche panier, papatte en rond…

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.