mardi 26 juillet 2016

SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY : et un de plus ! (par Luc Sommeyre)

Publié le par
 
 

Mardi 26 juillet

L’islam radical poursuit ses actes de guerre.
 
Deux « barbus » (aux dires des premiers témoins) ont égorgé un brave curé de campagne, le père Jacques Hamel âgé de 86 ans, ordonné prêtre en 1958, à Saint-Étienne-du Rouvray, au sud de Rouen (Seine-Maritime) et tuant deux otages qu’ils avaient retenus dans la petite église. Cet acte de guerre a débuté à 09:45.
L’assaut a été donné à 11:00.
Les deux bâtards ont été abattus.
Un policier semble avoir été blessé.

La ville de Saint-Étienne-du-Rouvray est connue pour sa municipalité d’ultragauche favorisant l’accueil des migrants avec la complicité active de la mairie de Rouen.
 Ce transfert des migrants de Calais devait leur permettre de jouir « d’un temps de répit, dans des conditions stables et rassurantes, au cours duquel ils pourront bénéficier d’un suivi sanitaire et social, prendre la mesure de leur situation et reconsidérer leur projet d’immigration au Royaume-Uni », avait estimé la préfecture du Pas-de-Calais.

 Communes visées entre autres en Seine-Maritime : Grand Quevilly et Saint-Étienne-du-Rouvray, communes voisines au sud de Rouen.

Mgr Dominique Lebrun, Archevêque de Rouen, interrompt son séjour à Cracovie où il assistait aux rencontres des JMJ pour se rendre au chevet des victimes et se recueillir sur la dépouille du Père Hamel.
Mgr Lebrun précise : « L’Église catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes ».
− Certainement, Monseigneur ! Nous vous sommes gré d’avoir précisé que cette réserve n’implique QUE « L’Église catholique » en tant que telle.
 Mais les laïcs, eux, ne sont pas membres du clergé et ne sont soumis qu’au devoir de l’Honneur. Merci à Mgr Lebrun pour cette précision subliminale.

FAUT-IL QU’ON ATTENDE QUE LES BARBUS ÉGORGENT TOUS NOS CURÉS, VIOLENT TOUTES NOS FEMMES ET RÉDUISENT NOS COMPATRIOTES À L’ESCLAVAGE LE PLUS BESTIAL POUR QU’ENFIN LE PEUPLE DE FRANCE SE LÈVE ?


« Aux armes, Citoyens,

« Formez vos bataillons,

« Marchons, marchons…

« Qu’un sang impur

« Abreuve nos sillons ! »


Vous connaissez ?


NB : à Saint-Étienne-du-Rouvray, on a quand même une consolation : Cazeneuve et Hollande se rendent sur place.
Avec des bougies ? −
 Sans doute.
Mais aussi pour « inviter les Français à faire bloc ». Ah bien ! Nous voilà rassurés
 
 
Titre Rémora
 
cliquez sur le cadre ci-dessus pour accéder au synopsis de l’Opération Rémora

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.