jeudi 28 juillet 2016

France. Prêtre égorgé: La photo et la vidéo des deux jihadistes prêtant allégeance à l’Etat islamique

Le 28/07/2016
 

aaa


Christian Hofer:

Puisque les médias censurent les images des islamistes, délaissent la population dans l'ignorance, prétendant stupidement résoudre le problème en cassant le thermomètre, je publie les photos des assassins qui visent aujourd'hui l'extermination des non musulmans.
 
CoY7on3WgAA6RV8 (1)

On peut se demander de quel droit ces médias prennent de telles décisions tout en se prétendant représentatifs d'un pays libre.
Ce paternalisme arrogant démontre bien que les journalistes se placent au-dessus du peuple afin de lui servir ce qui est conforme à leur doctrine.
Ils n'ont été "Charlie" que le temps de leur manifestation bien-pensante.
Aujourd'hui, ils s'arrogent le droit de restreindre l'information, de censurer les commentaires, de faire la police de la pensée.
 La liberté, le choix, la vérité ne sont réservés qu'aux personnes de leur sérail.
Leur pitoyable excuse de "combat contre l'islamisme" n'est qu'une façade.
N'importe quel individu intéressé par cet extrémisme trouvera photos, vidéos et informations qu'il désire sans passer par ces médias.
Comme si les jihadistes allaient lire Le Monde!
Ces médiocres pensent-ils que ces musulmans qui ont pour objectif la gloire d'Allah cherchent la notoriété de Closer?
Au contraire, le but réel de cette censure consiste à endormir le simple pékin, à lui faire croire que la menace est totalement diffuse, que les noms, prénoms ne signifient plus rien: en clair, à ne plus savoir qui est à l'origine du problème et à accuser n'importe qui de n'importe quoi.
 C'est exactement le même processus qui s'est imposé lorsque l'Etat français a décidé de ne plus communiquer les statistiques ethniques de la délinquance.
 
Bientôt, pour ne pas nuire au vivre ensemble, il sera interdit d’en parler!

source

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.