samedi 30 juillet 2016

Ce pouvoir est devenu l’ennemi principal des Français

Publié le 29 juillet 2016 - par Gérard Pince

 
CazeneuveHOllandeValls

 
Avec les tragiques événements, les mots « d’incompréhension », de « sidération » et de « cohésion nationale » ont pris place dans le vocabulaire du pouvoir et des médias.

 Il s’agit de nouveaux thèmes de propagande inspirés par la bêtise ou la fourberie de ceux qui pataugent dans les chemins boueux de la collaboration avec l’ennemi.
Les journalistes interrogent des personnes qui ne comprennent pas ce qui leur arrive.
Comment est-ce possible ?
Des sites comme Riposte laïque, des livres et des conférences les ont pourtant mis en garde depuis au moins vingt ans.
Nous avons dénoncé l’immigration massive d’ethnies ne partageant ni nos mœurs, ni notre conception d’un monde civilisé.
 Le réveil tumultueux de l’islam a été analysé sous ses multiples formes.
Nous avons souligné que cette folie meurtrière frapperait la France et l’Europe en s’appuyant sur le cheval de Troie des migrants.
Les faits ont confirmé toutes nos prédictions et ceux qui expriment leur incompréhension sont donc des imbéciles, des gauchistes ou des collaborateurs honteux !

Le Larousse définit la sidération comme « un anéantissement subit des fonctions vitales ».
C’est bien cet état psychologique que l’on impose aux Français avec une Église qui ressemble à la secte des quakers.
 Elle est certes dans son rôle sur le plan spirituel mais elle oublie que le temporel appartient à César.
 Il faut se garder de la haine, nous dit-on, mais il n’est pas nécessaire d’en éprouver pour éliminer un nid de frelons.
Les appels à l’amour et à la fraternité visent à protéger une minorité qui fera bloc contre nous par solidarité ethnique.
Prenant prétexte d’un sondage, Hollande appelle à la « cohésion nationale » alors qu’il rejette les mesures d’urgence pour ne pas contrarier les musulmans.
Il est vrai que c’est le seul électorat qui lui reste !
 Les médias prétendent qu’il ne faut pas tomber dans le piège de Daesh qui voudrait opposer les communautés ou détruire notre démocratie.

Il importe au contraire de s’unir contre l’Islam pour gagner une guerre civile désormais inéluctable.

Les sanglots des enfants de Nice écrasés, mutilés, paraplégiques et le martyre d’un vieux prêtre ont donc suscité un flot immonde de mensonges et de forfaitures.

En stigmatisant la légitime défense, le pouvoir met notre peuple à  la merci de ceux qui veulent l’anéantir.

Il devient l’ennemi principal des Français.

Gérard Pince

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.