lundi 25 juillet 2016

Aylan, Vlad, Abdullah, Éric, victimes de la barbarie et de l’indifférence





Le 25/07/2016
Floris de Bonneville

Ah ! notre Président et nos diplomates en chef peuvent être fiers !

Sur son compte Twitter, Laurent Fabius fait, en une phrase, le bilan de son passage au Quai d’Orsay : « J’ai dirigé la diplomatie française avec une grande fierté, et je l’ai servie avec beaucoup de bonheur. ».
 Je pense qu’en mai prochain, sur le compte Twitter personnel de François Hollande, on retrouvera une autosatisfaction similaire.
Mais ce serait un peu vite oublier les aveux que l’un et l’autre ont faits d’avoir fourni des armes aux rebelles modérés de Syrie, ceux qui combattent aux côtés des barbares de l’État islmique ou contre eux, selon leur humeur.

Ces rebelles qui, selon les mots effrayants de Fabius prononcés en août 2015, « ont fait du bon boulot » et qui, sous Ayrault, continuent de faire le même bon boulot.
Ah ! notre Président et nos diplomates en chef peuvent être fiers, en effet.
Fiers d’avoir utilisé la photo du petit Aylan pour nous apitoyer sur les migrants pour mieux leur ouvrir nos portes et provoquer toute une série de catastrophes dont nous aurons à souffrir pendant des générations.
Mais sont-ils fiers d’encourager le régime ukrainien à bombarder tous les jours les populations russophiles du Donbass, tuant sans distinction civils et militaires ?
Sont-ils fiers d’avoir autorisé nos pilotes à bombarder, hier, un village au nord de la ville de Manbij, à la frontière turque, tuant, selon Damas, 220 civils ?
 Sont-ils fiers d’avoir avec « beaucoup de bonheur » armé les rebelles modérés ?
 Sont-ils fiers d’avoir appris, mardi dernier, que ces rebelles modérés, membres du groupe islamiste Noureddine Zinki, avaient publié sur leur page Facebook la vidéo d’une action dont, selon Amnesty International, ils sont apparemment coutumiers : la décapitation ?
Et dans ce cas précis et « facebooké », ils l’ont fait avec un petit couteau, égorgeant un enfant de 11 ans, après l’avoir torturé à bord du camion dans lequel il était transporté.
 La vidéo, publiée mardi dernier, montre l’horreur de ce crime perpétré sous les rires de ces rebelles modérés chers à notre Président et à notre diplomatie.
 
Que le chef de leur mouvement, devant le tollé général, ait déclaré qu’il s’agissait là d’une erreur individuelle qui sera condamnée n’enlève rien à la monstruosité de ces hommes capables du pire.
Des barbares qui font, en effet, du bon boulot au nom de leur Prophète.

J’espère que le visage de ce garçonnet terrorisé restera gravé à jamais dans la mémoire de tous ceux qui arment ces barbares, pensant ainsi se débarrasser de leur ennemi principal : Bachar el-Assad.
Le pauvre martyr identifié comme étant Abdullah Issa n’est qu’un exemple parmi des milliers d’autres.
On a récemment vu la photo d’un ado chrétien exécuté sur une place publique à Raqqa pour avoir refusé de prononcer la chahada, la profession de foi de l’islam.
Le petit Abdullah, lui, était palestinien.
Ses tortionnaires l’accusent sur la vidéo d’être un membre des brigades Al-Qods (la Brigade de Jerusalem), une milice pro-Assad chargée de protéger Alep.
Il a été capturé dans le quartier de Handarat, au nord de la ville persécutée d’Alep, que les forces gouvernementales tentent de récupérer à tout prix pour désenclaver les quartiers encore aux mains des « rebelles modérés ».

Pour Aylan, le petit migrant noyé, Vlad, l’enfant du Donbass tué par un obus ukrainien « made in USA », Éric, victime de la promenade des Anglais, pour le jeune Abdullah et ces dizaines de milliers d’autres enfants victimes de l’indifférence de dirigeants avides de pouvoir, et de la barbarie de leurs bras armés, que pouvons-nous faire d’autre que prier pour leur repos éternel et l’espérance qu’ils rejoignent la cohorte des anges qui veillent sur ceux qui ont été épargnés de la furie des hommes ?

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.