samedi 18 juin 2016

Assassinat de Jo Cox scandaleusement instrumentalisé par les médias

  sur lesobservateurs.ch


media-manipulation
     
Jayda Fransen, députée du parti Britain First, réfute les mensonges des médias.

Ce qui s’est passé : Jo Cox était à la bibliothèque, elle a entendu du vacarme dehors, elle est sortie et a vu une altercation entre deux hommes.
En tentant de les séparer, elle a été blessée, plus tard elle est morte de ses blessures.
L’homme n’a pas crié « Britain First » (mais « put me first » d’après un des témoins) et ce n’était pas un pro-Brexit : ce sont des inventions des médias qui ont instrumentalisé l’affaire de manière scandaleuse.
Le meurtrier est un malade psychiatrique absolument pas intéressé à la politique.




Après l’assassinat tragique de la députée travailliste Jo Cox, les anti-Brexit et les médias grand public n'ont pas perdu de temps pour fabriquer un récit politique sans fondements véridiques, une histoire mensongère dont l’unique but est d’influencer le résultat du référendum.
Paul Joseph Watson rejoint Stefan Molyneux pour démonter ces manipulations médiatiques.
 
En anglais.
       


 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.