lundi 21 mars 2016

Se soigner à Mayotte, un rêve de migrants qui coûte très cher aux Français. Merci Sarkozy!


Posté le 21 mars 2016 à 18h03


 
 
Un Grand Reportage de RFI montre que l'hôpital de Mayotte draine tous les malades de la sous-région, ainsi que toutes les femmes enceintes qui peuvent passer dans les fameux "kwassa-kwassa" afin d'accoucher dans un "vrai" hôpital, afin que leur bébé profite du droit du sol français.
 
Il est remarquable de constater que les clandestins arrivant d'Anjouan ou de toutes les Comores connaissent parfaitement les droits que procure une naissance dans le 101e département français.
Les soins sont gratuits pour les femmes enceintes et les mineurs depuis le 30 novembre.
Gratuits pour eux, bien sûr, puisque c'est le contribuable métropolitain qui paie.
 



 











Marie Bethanie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.