samedi 26 mars 2016

La crétinerie plafonne à un niveau rarement atteint.


Le 25/03/2016

Bruxelles-loved

 
Deux jours après la boucherie perpétrée à Bruxelles par des adeptes de la religion de paix et d’amour, des Bruxellois se sont réunis avant de chanter joyeusement, guitare à la main et sourire aux lèvres.

Ne manquaient que le feu de camp et la grenadine.
Avec des victimes à la pelle, 31 morts et 200 blessés, on aurait pu penser que ces gens se recueilleraient, pleureraient leurs morts.
Mais non.
Avec l’arrivée du printemps, ils avaient plutôt le cœur à la fête et à l’amour universel.

Lien vidéo : https://www.facebook.com/France.Info/videos/10153616455404151/

Après les petits dessins à la craie dans les rues, les cœurs-cœurs-love envoyés à tout l’univers, y compris du coup aux djihadistes considérés, semble-t-il, comme un tantinet facétieux, la démonstration d’amour pour tous sera réitérée dimanche à Bruxelles avec un sit-in « contre la peur » organisé par un porte-parole socialiste désireux de « renouer avec le vivre ensemble ».
 Ah ? Il y a un problème avec le vivre ensemble ?
On annonce d’ores et déjà des « vacarmes » dans « un bon esprit », et un lâcher de ballons.
On en devinerait presque l’envie sous-jacente de faire de ces attentats un événement quasiment festif…
Le mot d’ordre est la citoyenneté et le pacifisme parce que « nous ne sommes pas ici pour faire la guerre » est-il précisé, bien que « d’autres s’en sont déjà chargés mardi ».
 Si l’on comprend bien, les auteurs des attentats seraient donc en guerre… mais contre personne ! Curieux.

Ces gens imbéciles sont enrobés d’une chrétienté décidément trop aimante, d’un amour gluant jusqu’à la bêtise et qui annihile toute capacité de défense des peuples européens attaqués par des barbares, lesquels tiennent bien plus en estime leur propre mort que votre vie.
Sans défenses immunitaires, sans globules rouges ni anticorps, les foules européennes se retrouvent rongées par une maladie mortelle : l’angélisme.


Nous sommes en train de crever d’une pandémie collective à cause du refus de certains de prendre un traitement salutaire pour tous.
Nous crevons de la béatitude des idiots utiles et de leur gentillesse pathologique à la limite de la débilité.
Complètement décérébrée, une partie de la population en a perdu toute intelligence, toute capacité à raisonner en refusant l’inacceptable, tout instinct de survie.
Au nom des préceptes coraniques, on a violé le peuple français en novembre dernier.
 Quelle a été la réponse ?
On a dessiné des petits cœurs, fait des gentils bisous et on a allumé des bougies en disant qu’on n’avait même pas peur.
Au nom de ces mêmes préceptes, on vient de violer le peuple belge.
On pourrait se dire que cette fois il va enfin y avoir une réaction appropriée…
Mais non.
Une fois encore on réplique par des rondes et des comptines, par des dessins à la craie et des chansons à la con…
Et en anglais en plus !

C’est sûr que là les barbus doivent sacrément avoir la trouille !
Mais bon sang de bois les « babtous fragiles », qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez vous ?



Qu’auriez-vous donc fabriqué quand les Boches marchaient sur les Champs ?
 Auriez-vous aussi dessiné des petits cœurs devant leurs bottes en leur chantant des chansons d’amour ?
Vous, les Bisounours fanatiques qui adorez revoir des vieux Gabin, des Ventura, des Tontons Flingueurs, avez-vous seulement conscience qu’aujourd’hui s’ils étaient parmi nous ils n’auraient que mépris pour les larves gluantes que vous êtes ?

Mais relevez-vous !

Les Merah, Kouachi, Nemmouche, Ghlam, Coulibaly, Salhi, Abdeslam, Amimour, Bakraoui et les autres, réalisez-vous que c’est en leur gloire que vous chantez, que vous dessinez des cœurs ?

 Etes-vous dingues ?
Ils vous méprisent à un point que vous n’imaginez même pas, ils vous détestent pour votre faiblesse et ils vous la feront payer au centuple.
 Plus vous leur ferez des courbettes et des sourires, et plus ils vous mépriseront.

Parce qu’en islam on raisonne en mode binaire : dominant et dominé.

Plus vous montrerez votre faiblesse et plus ils vous combattront.
Plus vous serez avenants, faibles et stupidement souriants et plus il y aura d’attentats.
Et plus ils nous tueront.

Parce que cela fait 14 siècles que l’islam fonctionne sur ce mode.

Cessez de croire que tout le monde est beau, que tout le monde est aussi gentil et bienveillant que vous parce que ce n’est absolument pas le cas.
 Figurez-vous que dans le monde il y a des gens méchants et que si vous voulez vivre libres et que vos enfants vivent libres aussi, il va falloir devenir aussi méchants qu’eux, il va falloir cesser de faire des risettes à la ronde, il va falloir vous battre comme des hommes, comme des adultes.

 Et vite.

Car ils n’arrêteront pas.

Une partie du monde oriental nous fait la guerre, alors ne vous imaginez surtout pas que c’est en faisant des rondes avec des petits cœurs et des fleurs dans les cheveux que vous les empêcherez de nous tuer.

Caroline Alamachère

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.