lundi 21 mars 2016

3 millions d'euros pour une opération de propagande gouvernementale

Posté le 21 mars 2016 à 07h42




Le gouvernement a lancé hier une campagne choc afin de dénoncer les préjugés racistes.
 
 Il ne s'agit pas de racisme anti-blanc, pourtant quotidien dans de nombreux quartiers en France.
 Cette campagne, diffusée sur la plupart des chaînes de télévision jusqu’au 10 avril, coïncide avec la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, du 21 au 28 mars.
 
D’un coût de trois millions d’euros, elle s’inscrit dans le cadre du « plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme » doté de 100 millions d’euros sur trois ans.
 
Toutes les vidéos commencent par "inspiré de faits réels", car bien sur  tous les agresseurs sont blancs !
 
Le racisme anti-blanc et anti catholique est absent de la campagne car c'est bien connu ...ça n'existe pas ! 
 
Seules les communautés d'appartenance des protagonistes ont été inversées...
 
Michel Janva

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.