jeudi 25 février 2016

Socialisme : les nouveaux dissidents



          
 
   
 
Tous aux abris! La guerre fratricide entre membres du PS fait voler la vaisselle.
 
 Le procès du socialisme est ouvert.
Et cela va saigner.
Car ce sont d’autres socialistes déçus, Manuel Valls en tête, qui vont l’instruire.
Les témoins de l’intérieur sont toujours d’implacables procureurs.
 Il suffit de se souvenir de la violence des accusations portées à l’époque par les dissidents communistes, abusés par une idéologie totalitaire.
Les réformistes du gouvernement doivent porter le fer jusqu’au bout et dire les vérités qui blessent.
En achevant le socialisme en déroute, ils se sauveront eux-mêmes.
Encore faudrait-il qu’ils acceptent de rompre clairement avec ceux qui ne leur ressemblent plus.
 Les anciens communistes ont tous coupé les ponts avec le PC.
 Les nouveaux rebelles du socialisme doivent être clairs avec eux-mêmes : c’est le PS et la gauche qu’ils doivent aussi quitter.
Allez, encore un effort !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.