dimanche 21 février 2016

Omerta médiatique autour des émeutes d’extrême-gauche à Nantes (MàJ)


17h48



Des centaines d’anarchistes se sont révoltés à Nantes, samedi, lançant dans la ville des fumigènes et des bombes de peinture en signe de protestation à la propogation de trois mois de l’état d’urgence.
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.