mercredi 24 février 2016

Belgique: Quatre-vingt migrants interceptés à La Panne


Par: rédaction
24/02/16 - 17h34 Source: Belga
 
 
 
© reuters.
 
Quatre-vingt personnes, essentiellement des Afghans, ont été interceptées ces dernières 24 heures à la frontière française à hauteur de La Panne, à la suite de l'intensification des contrôles décidée mardi par le gouvernement fédéral, a indiqué mercredi Peter Dewaele de la police fédérale.
 
Ils arrivaient principalement par bus depuis Dunkerque.
A la frontière, on leur a demandé s'ils souhaitaient demander l'asile en Belgique.
Celui qui exprime ce souhait est en effet envoyé à Bruxelles pour y enregistrer sa demande mais personne ne l'a formulé.

Destination le Royaume-Uni

L'ensemble des personnes interceptées désirait se rendre en Grande-Bretagne via le port de Zeebrugge.
"Fait intéressant, on remarque pour la première fois qu'ils viennent avec des bagages", raconte Peter Dewaele.
"Habituellement, ils arrivent à Zeebrugge où ils tentent leur chance. Ensuite, ils reviennent à Dunkerque pour un nouvel essai avant de rentrer à Calais. La présence de bagages nous indique que, cette fois-ci, ils n'ont plus l'intention de retourner en France. Soyons clairs avec eux, celui qui fait une demande pour la Belgique est le bienvenu et sera guidé vers les services compétents."

Vingt-cinq personnes ont également été interceptées à l'intérieur du pays, essentiellement des Syriens, des Iraniens et des Afghans. Ils ont été conduits à un point d'enregistrement où ils ont reçu l'aide nécessaire.

Près de 300 agents mobilisés

Pour cette action, la police locale reçoit le soutien de la police fédérale.
Au total, 298 agents sont mobilisés.
 Outre les contrôles routiers, la cavalerie inspecte les dunes et un soutien par hélicoptère est également prévu.
"Nous voulons envoyer comme signal que le passage est difficile. Nous devons à tout prix éviter qu'un nouveau camp de tentes, semblable à celui de Calais, ne se crée. Il existe actuellement quatre points de contrôle fixes, mais le dispositif est réévalué en permanence", ajoute encore M. Dewaele.

Selon la bourgmestre de La Panne Ann Vanheste, les perturbations sont limitées dans la commune.
"Nous avons croisé peu de migrants en ville. Certains ont pris le tram et sont partis. La population semble satisfaite des contrôles. Nous ne pensons pas qu'un camp va s'établir à La Panne."

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.