samedi 30 janvier 2016

Deux militaires en repos agressés par une vingtaine de personnes


Posté par Laurent Lagneau Le 30-01-2016


 

Ce 30 janvier, à Paris, environ 5.500 personnes ont manifesté, selon la préfecture de Police, en faveur de la levée de l’état d’urgence, mis en place après les attentats commis à Paris et à Saint-Denis et contre le projet de déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour des activités terroristes.

 Et cela, à l’appel de plusieurs organisations, dont la CGT, la FSU, le Syndicat de la magistrature) ainsi que divers associations (Attac, Droit au logement, Droits devant, MRAP, etc).

Or, en marge de cette manifestation, deux militaires alors en repos – et donc en civil – ont été agressés par une vingtaines d’individus vêtus de noir et cagoulés.
L’un des deux militaires, blessé à l’arcade sourcilière, a été soigné sur place par les pompiers.
Le téléphone du second a été dérobé par les agresseurs, qui ont réussi à prendre la fuite.
Selon une source proche du « dossier » citée par l’AFP, l’enquête devra « notamment s’attacher à déterminer s’ils ont été visés en raison de leur qualité de militaire ou s’ils ont pu être pris pour des militants d’extrême-droite » (à cause de leur coupe de cheveux, probablement).

Ce qui laisse à penser que leurs agresseurs sont susceptibles d’appartenir à l’extrême-gauche.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.