samedi 19 décembre 2015

Pendant que la propagande tournait à plein…

                                                    
 

Le 19/12/2015
À Lagny-sur-Marne, une école coranique utilisait, entre autre matériel pédagogique, des chants djihadistes et des vidéos à la gloire de Daech.

Pendant que – campagne électorale oblige – le Front national occupait la propagande des écrans et des colonnes de journaux, forçant les vertueux médias à aller traquer et harceler les électeurs de ce parti « anti », filmés comme dans une zone de guerre, des événements « anodins » se déroulaient sur le territoire national, marque des bienfaits du subir ensemble !
Ainsi, on apprenait qu’à Lagny-sur-Marne une école coranique, abritée par la mosquée de la commune, utilisait, entre autre matériel pédagogique, des chants djihadistes et des vidéos à la gloire de Daech.
On imagine sans peine quelle aurait été la réaction unanimement courroucée des médias – façon Manuel Valls invectivant Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée ! – si, au sein d’un établissement catholique, on avait découvert le Manuel de l’Inquisiteur, de Bernard Gui, à destination des enfants qui apprennent à lire !
Précisons que le préfet n’avait pas donné son aval pour « une école d’enseignement privé qui dépend d’une réglementation spécifique » (source : leparisien.fr).
Des perquisitions avaient aussi permis de saisir un pistolet à grenaille, aisément reconvertible en arme de poing, ainsi que des munitions de type 7,62 pour kalachnikov… sans doute pour les cours de sport !
Mais la peste noire électorale – « heureusement » écartée ! – qui frappait cruellement la politique bicéphale française – droite et gauche républicaines, qu’on se le dise ! – ne permettait pas de lui faire courir deux lièvres à la fois.
Il y a des priorités gouvernementales dont la sécurité des Français ne fait visiblement pas partie !

À Toulouse, dans la nuit du 6 au 7 décembre, dans différents endroits de la ville, dix-neuf véhicules furent incendiés, dégradant au passage la façade d’un collège.
Cependant, le FN courait toujours, alors les « incivilités », on verrait plus tard !
À Châlons-en-Champagne, un élève avait été interpellé en octobre dernier pour s’être introduit dans son établissement armé d’un couteau et d’un pistolet airsoft, blessant légèrement une enseignante en criant son amour d’Allah – ce qui est très coranique à défaut d’être constitutionnel !
 Placé alors sous contrôle judiciaire, il venait d’être à nouveau appréhendé dans son lycée avec encore un couteau, sans doute toujours dans un souci de grande piété (source : Valeurs actuelles) !
 Il est vrai que le jeune exalté était mineur et ne risquait donc pas de voter Front national.
C’était un moindre mal que de le laisser s’exalter dans sa foi !
« Car il est là, le succube à la tête de son parti démoniaque ! Il faut, mes frères et sœurs en religion mondialiste et multiculturelle, en déposséder la nation ! », hurlaient ces voix « républicaines », ne se cachant même plus de leurs ententes cordiales.
 
Voix à qui il faudra un jour rappeler, face à ce résultat prévisible à force de martelage sur les électeurs malléables, le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes (Wilson), en sonnant l’hallali des magouilles électorales !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.