mercredi 16 décembre 2015

L’aviation russe frappe plus de 200 cibles de Daech en 24H

 
Les forces aériennes russes ont frappé plus de 200 cibles de Daech en 24 heures, selon le ministère russe de la Défense.
L'aviation russe a effectué, en 24 heures, 59 sorties militaires en Syrie, en frappant plus de 200 cibles terroristes dans sept provinces syriennes.
"Ces dernières 24 heures, les avions des forces aériennes russes en Syrie ont réalisé 59 sorties et ont frappé 212 cibles dans les provinces d'Alep, d'Idleb, de Lattaquié, d'Hama, d'Homs, de Raqqa et d'Hassaké", a déclaré à Lattaquié le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, aux journalistes.
 
Les avions militaires russes ont d'ailleurs tué plus de 300 djihadistes ainsi que détruit 34 véhicules blindés appartenant aux terroristes.
"Plus de 320 rebelles et 34 véhicules blindés, y compris deux chars, un véhicule de combat d'infanterie, 15 Jeep équipés de mitrailleuses DShK de gros calibre ont été éliminés", a précisé M. Konachenkov.
Selon lui, les terroristes subissent toujours de grandes pertes humaines et techniques.
Des Su-34 russes ont bombardé une colonne de 15 camions-citernes transportant du carburant dans la province d'Hassaké et 94 dans celle de Deir Ez-Zor.
"Afin de miner les sources de revenu des terroristes, des bombardiers russes Su-34 ont éliminé, dans les alentours de Deir Ez-Zor, 94 camions-citernes transportant du carburant", a également affirmé M. Konachenkov.
De plus, dans la province d'Hasseké, un bombardier Su-34 a anéanti une colonne de 15 camions-citernes transportant du pétrole obtenu dans les régions contrôlées par les terroristes, a rajouté le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Par ailleurs, M. Konachenkov a dénoncé les publications médiatiques sur la non-sélectivité des frappes de l'aviation russe en Syrie.
 La Russie ne cache pas sa politique d'informations s'agissant des opérations contre Daech.

Pour autant, à cause d'un manque d'informations de la part de la coalition conduite par les Etats-Unis, les médias occidentaux, de plus en plus fréquemment, font passer les vidéos montrant les frappes russes pour celles de la coalition occidentale.

"Nous entendons, de plus en plus fréquemment, des critiques de la part de la coalition dite anti-Daech concernant nos frappes sur les cibles de l'infrastructure terroriste en Syrie.
 En cela, on observe déjà toute une tendance: plus nous éliminons de terroristes, plus la polémique enfle autour de nous, les médias occidentaux font référence à des sources anonymes évoquant une soi-disant non-sélectivité des frappes de l'aviation russe".
 
"Pour le moment, notre armée est la seule dans le monde à montrer, en détail, comment les armes russes de précision de nos avions et navires frappent les cibles terroristes.

Et en ce qui concerne la campagne de la coalition occidentale, nous ne connaissons, au mieux, que quelques mots des déclarations des porte-paroles", a résumé M. Konachenkov.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.