lundi 21 décembre 2015

Hollande va-t-il cacher ses échecs sous le Tapie?

 

Hollande va-t-il cacher ses échecs sous le Tapie?

Bernard Tapie a eu la bonne idée d’annoncer son retour en politique.
Voilà enfin un vent de fraîcheur sur la pays, dont le pays a bien besoin: Tapie, 72 ans, formé sous Mitterrand, ministre sous Mitterrand, l’homme du vingtième siècle par excellence, nous la joue Juppé et consors sur le mode du « je suis indispensable pour le pays ».
Ce n’est évidemment pas comme si la France croulait sous ces vieilles barbes qui ont, année après année, construit la dette, le déficit, l’abandon de l’esprit public, à force d’immobilisme et de foutage radical de gueule vis-à-vis du Français moyen qui est forcément poujadiste et raciste.
 Vu le nombre de jeunes en politique, et spécialement de jeunes qui renouvellent le débat public avec une vision différente, le retour de Tapie ne pouvait sonner que comme une bonne nouvelle.

Tapie et le retour des emplois aidés

Pour assurer son come-back, Tapie propose une solution de derrière les fagots: rendre illégal le chômage des moins de 25 ans.
 Miam! voilà une idée qui sent déjà le déficit public, le contrat aidé, la subvention financée par les entreprises qui créent de la valeur pour cocooner des gamins qui trouvent que les salaires sur le marché du travail sont trop bas et l’exigence de l’employeur trop élevée.
La recette pour ces emplois est bien connue, et fut en son temps abondamment utilisée par Martine Aubry: on crée des postes plus ou moins bidons mais subventionnés par le contribuable.

Au bout de cinq ans, le jeune peut se prévaloir d’une expérience professionnelle où il a de fait acquis des compétences.
Malheureusement, il n’a rien vu de ce qui fait la difficulté du marché de l’emploi: la concurrence et la compétitivité, deux sujets qui sont au coeur du défi auquel les entreprises sont confrontées.
Il faut l’insoutenable légèreté du vieillard, du vieux beau égo-centré, pour imaginer que les vieilles casseroles feront les bonnes soupes des générations à venir.

Tapie et François Hollande

On s’étonnera forcément du calendrier que Bernard Tapie a choisi.
Quelques jours après l’annulation de son arbitrage, et quelques jours après des régionales qui furent, quoiqu’on en dise, un sacré avertissement pour la gauche.
 Il est de plus en plus évident que, pour François Hollande, l’exercice de rassemblement à gauche n’aura de sens (pour sa réélection) qui si et seulement si il est accompagné d’un ratissage à droite, notamment en prévision du second tour des présidentielles.
Dans l’hypothèse d’un second tour qui opposerait Marine Le Pen à un candidat de droite, il est à peu près acquis que Marine Le Pen serait battue.
Dans l’hypothèse où François Hollande se retrouverait au second tour, la donne serait très différente. Soit Hollande devrait affronter un candidat de gauche, et il sait que la réserve électorale se trouve à droite.
 Le soutien d’un Bernard Tapie serait alors bien utile.
 Soit Hollande se trouve face à Marine Le Pen, et le soutien du gouailleur Bernard Tapie serait bien utile aussi.
Dans tous les cas, un François Hollande aurait bien besoin du soutien de Bernard Tapie.

Un Tapie, deux possibilités

Restent donc deux hypothèses pour comprendre la très improbable annonce de Tapie.

Hypothèse n°1:

Tapie est parti tout seul et la joue Matamore.
 Le calcul peut être simple: « je vais les emm… tous » et leur piquer des voix.
Dans ce cas de figure, on se dira forcément que Tapie se dit que Hollande pourrait lui tendre la main pour qu’il retire sa candidature – calcul courant à gauche.
Une contrepartie pourrait concerner un arbitrage favorable sur son dossier personnel.

Hypothèse n°2:

 le deal est déjà passé, et Tapie y va avec le soutien de Hollande qui refait le pari de Mitterrand.
L’avenir nous le dira et ne tardera pas à le dévoiler.
 Avec une seule inconnue: Tapie est-il de taille à faire gagner ou perdre qui que ce soit en 2017…

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.