lundi 23 novembre 2015

Nantes: Elle refuse d’enlever son voile et se rebelle pendant sa journée d’appel


Publié le 23.11.2015 à 16:22
Mis à jour le 23.11.2015 à 17:02


Le 30 mai 2011. Une femme portant le voile

Le 30 mai 2011. Une femme portant le voile - V. WARTNER / 20 MINUTES

FAITS DIVERS Une jeune femme de 19 ans a été placée en garde à vue après avoir refusé d'ôter son voile...

Elle s’est présentée au centre d’information et de recrutement des forces armées, ce lundi matin rue des Rochettes à Nantes, pour y accomplir sa journée défense et citoyenneté.
Une jeune femme de 19 ans, portant le voile, a été interpellée après avoir refusé d’enlever le tissu qui recouvrait ses cheveux.
Cette demande lui avait été faite en référence à une note qui demandait aux jeunes «de venir tête nue et sans signe de religion», indique la police.

Pour «qu'une bombe explose à Nantes»

La jeune fille, qui aurait manifesté l'intention de retirer son voile, ne l'a finalement pas fait.
Elle aurait ensuite jeté une bouteille de verre contre un mur, secoué un responsable, puis fait tomber un bureau.
Après avoir tenté de mordre l'un des gendarmes, sur place, elle aurait insulté les policiers, mettant une gifle à l'un d'entre eux.
Interpellée et conduite au commissariat, elle aurait aussi fait l’apologie des attaques terroristes survenues à Paris, souhaitant «qu'une bombe explose à Nantes».

La jeune femme a été placée en garde à vue.
La responsable chef de la session a déposé plainte, ainsi que les fonctionnaires de police.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.