lundi 22 juin 2015

Pour faire passer sa loi, il n’y a pas que le 49.3, Taubira a trouvé une nouvelle technique

22 juin, 2015 Posté par Benji


taubira-et-sa-reforme-penale-1
Elle a trouvé une nouvelle technique pour faire passer les lois, la sienne en l’occurrence: la menace! Si sa loi n’est pas présentée devant le parlement, elle démissionne. Allez, tous en coeur: « Mais casse-toi, ne te retient surtout pas!!!« , surtout quand on voit son bilan! Le souci, c’est que si cela reste « une promesse à la socialiste », on ne risque pas de se voir satisfaits…

Christiane Taubira aurait menacé de quitter le gouvernement.   La ministre de la Justice pourrait remettre en cause sa place au sein de l’équipe de Manuel Valls si son projet de loi sur les mineurs n’était pas porté devant le Parlement, selon le JDD dimanche.
Parmi les mesures phares du projet de loi de Christiane Taubira : supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs.
L’ultimatum de la Garde des Sceaux.
 Christiane Taubira a menacé de quitter le gouvernement si son projet de loi sur les mineurs n’était pas porté devant le Parlement, affirme le Journal du dimanche ce week-end.
L’ancienne députée de Guyane pendant près de vingt ans l’aurait déclaré à ses proches, aux magistrats qu’elle rencontre et lors de colloques judiciaires.
Pour ceux qui ne comprendraient pas cette loi: 
 Cela faisait quelques temps que nous n’avions plus de nouvelle de notre garde des sceaux star du gouvernement.
Eclipsée qu’elle était par les jeunes pousses de l’exécutif dont l’étendard est Emmanuel Macron.
Elle avait bien tenté une petite percée avec une tribune contre la réforme de son collègue, mais celle-ci avait fait un flop.
Pourtant, cette fois-ci Madame Taubira réussira à faire parler d’elle.
Et bien entendu pas en bien, un peu comme d’habitude me direz-vous.
 Ainsi, des projets de lois vont bientôt être débattus très bientôt au parlement et ils seront relatifs à la délinquance des mineurs.
Tout le monde sait que notre pays connaît le plus fort taux de délinquance d’Europe dû principalement au laxisme de nos gouvernants depuis des décennies.
Les jeunes voyous sont ainsi régit par l’ordonnance 45, texte aujourd’hui caduque puisque d’abord le mineur de 45 n’est pas celui de 2015, ensuite parce que depuis il a été assoupli des dizaines et des dizaines de fois, le rendant quasi inutile.
Les juges recevant les mineurs au sein de leur enceinte ne pouvant prononcer que des rappels à la loi.
Un peu comme si nos voyous éclairés, après avoir braqué et dealé devaient rédiger 10 fois « tu ne braqueras plus la bijouterie du quartier ».
La nouvelle mesure Taubira c’est encore une réforme du même genre, en plus angélique et encore plus en faveur des racailles qui chaque années pullulent dans notre pays.

Ainsi, principale innovation du futur Code : « il généralise le principe de la césure pénale.
« La procédure de césure se compose d’une audience d’examen de la culpabilité, puis, si le mineur a été déclaré coupable, d’une période de césure de six mois prorogeable une seule fois pour une durée maximum de six mois, puis d’une audience de prononcé de la mesure ou de la peine », peut-on lire dans le projet de loi. »
Ce qui signifie que sur une période de 6 mois, si un jeune aura la grande idée de changer de comportement avant sa procédure et bien il sera absout de tout.
Un peu comme à confesse.
« Par ailleurs, et sans grande surprise, le texte met fin aux tribunaux correctionnels pour mineurs (TCM) », les jeunes criminels en herbe seront jugés au tribunal pour enfant, ce qui signifie nulle part. Les tribunaux pour enfants ne condamnant jamais.
On parle aussi d’élever la majorité pénale à 21 ans, soit tout jeune de moins de 21 ans et donc des adultes de 18 à 21 ans seront irresponsables pénalement et relâchés automatiquement dès qu’ils seront arrêtés.
Toutes ces merveilleuses mesures seront présentées au parlement début pour les 70 ans de l’ordonnance de 45, et comme il y a consensus à gauche, tout cela passera comme une lettre à la poste.
En défaveur des victimes des méfaits, mais d’elles Christiane Taubira et sa majorité s’en fout, puisque ceux que l’Etat doit protéger ce sont les délinquants considérés comme les seules victimes d’une société française qui les rejetterait.

En savoir plus sur Lagauchematuer.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.