mercredi 27 mai 2015

Jean Zay : "Tu es pour moi de la race vile des torche-culs"

Posté le 27 mai 2015 à 17h29

Z


Jean Zay fut l’auteur à vingt ans, au lendemain de la Grande Guerre, d’un texte d’un pacifisme et d’un antimilitarisme virulents, à la fin duquel il assimilait notre drapeau national à un « torche-cul », texte qu’il ne reniera jamais.


 En 1940, officier de réserve mobilisé, rappelé du front comme parlementaire, eut une attitude très équivoque en s’enfuyant sur le paquebot Massilia au lieu de rejoindre son unité lorsqu’il redevint disponible.
 Jean Zay, franc-maçon de la loge Etienne Dolet du Grand Orient, fut ministre de la déséducation nationale du Front populaire.



C'est cet homme qui est aujourd'hui panthéonisé par François Hollande.


 La République a les héros qu'elle mérite.



Michel Janva


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.