vendredi 24 avril 2015

L'écotaxe n'a pas fini de nous coûter cher

Posté le 24 avril 2015 à 12h06




Le Monde rappelle aux contribuables que nous n'avons pas fini de payer pour l'écotaxe, et que le démontage du projet est exorbitant :
 
[...]"L’écotaxe, imaginée par le Grenelle de l’environnement en 2007, créée dans une belle unanimité politique en 2009, retardée moult fois, suspendue sine die à deux reprises, a en effet été reformatée et rebaptisée par Mme Royal en juillet pour être abandonnée définitivement fin octobre 2014.

 Ironie de l’histoire, le gouvernement cherche aujourd’hui une société pour détruire les portiques, alors que le démontage violent des mêmes portiques par les « bonnets rouges », en Bretagne, à l’automne 2013, avait entraîné la première suspension du dispositif de l’écotaxe."[...]

Selon une source proche du dossier, le montant de quelque 12 000 euros par portique serait alors à majorer par ces coûts de réfection du terrain ainsi que par les frais de destruction.[...]
La somme globale de cette ultime opération d’élimination de toute trace du dispositif pourrait aisément dépasser les deux millions d’euros.
 Cette somme ne représenterait alors qu’une infime partie du coût global de ce fiasco.[...]

La facture finale de l’écotaxe s’approche donc du milliard d’euros, un total qui ne prend pas en compte les sommes qui serviront à financer l’Association de financement des infrastructures de transport français (Afitf), en remplacement de l’argent que devait lui rapporter l’écotaxe."[...]

Marie Bethanie
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.