jeudi 19 mars 2015

François Hollande tresse des lauriers à Najat Vallaud-Belkacem

Publié il y a 6 heures 1 minute
 
François Hollande tresse des lauriers à Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem a charmé François Hollande par "plus d’écoute, de compréhension, d’imagination, d’invention". © PATRICK KOVARIK / AFP

Elle est l’une des plus jeunes ministres du gouvernement.

 En place depuis 2012, Najat Vallaud-Belkacem a pris du galon avec l’arrivée de Manuel Valls à Matignon, devenant la numéro 4 du gouvernement dans l’ordre protocolaire avec le maroquin de l’Education nationale, l’une des priorités de campagne puis du quinquennat de François Hollande.
 Et ce, même si elle a perdu le très sensible porte-parolat du gouvernement tombé dans l’escarcelle du très hollandais et expérimenté Stéphane Le Foll.

Un François Hollande qui ne tarit pas d’éloges sur sa jeune ministre.
Dans une interview-confession au tout nouveau magazine Society, à paraître vendredi 20 mars, le chef de l’Etat se livre longuement, de "la mort qui habite la fonction présidentielle" à Vladimir Poutine en passant par ses espoirs de reprise économique et ses compliments à l’attention de Najat Vallaud-Belkacem.

Ainsi tresse-t-il des lauriers à sa ministre de l’Education nationale, qui "n’avait pas le profil habituel du poste" et qui "apporte plus d’écoute, de compréhension, d’imagination, d’invention que bien d’autres avant elle".
 Benoît Hamon, bref titulaire du poste, ainsi que son prédécesseur Vincent Peillon apprécieront.
Et François Hollande d’ajouter :

Le fait même qu'elle ait ce visage, qu'elle porte ce nom, c'est aussi un message : "Voilà, l'école peut être le lieu de la réussite pour tous".

source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.