mercredi 25 mars 2015

Barbarie par les premières "mariées" lesbiennes de Verdun

Posté le 25 mars 2015 à 11h59

 
Une affaire atroce qui implique les premières "mariées" lesbiennes de Verdun :
"[...] Le calvaire de la victime, 20 ans et légère déficiente mentale, avait commencé un mois plus tôt lorsque, par l'entremise d'un ami commun, elle avait été prise sous l'aile d'un couple d'homosexuelles vivant au centre-ville de Verdun. Jusqu'alors résidente d'un foyer de jeunes travailleurs, la jeune victime, une apprentie dans la restauration, réputée influençable, s'est fait séquestrer dans l'appartement par le couple.

Elle y a subi des mutilations génitales, des viols, s'est fait imposer des actes zoophiles, des brûlures, des coups de cutter et de matraque, avant que les suspectes ne lui rasent les cheveux en faisant d'elle leur esclave sexuelle pendant plusieurs semaines.
"C'était un couple de femmes un peu froides, un peu dures, pas très avenantes", décrit Gilles, le buraliste du Foch, qui se rappelle que "c'était le premier couple de mariées lesbiennes de Verdun"."
La victime, qui a réussi à échapper à ses bourreaux en se rendant chez son éducatrice, est toujours hospitalisée.
 Les barbares ont été écroués.

Add : Surtout pas d'amalgame. Même si l'on se souvient que le 1er "marié" LGBT de l'Oise est en prison pour pédophilie.

Michel Janva

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.