dimanche 21 décembre 2014

Dijon : un automobiliste renverse des passants en hurlant «Allah Akbar»

Home ACTUALITE Société

Par Jean-Marc Leclerc, lefigaro.fr
Mis à jour le 21/12/2014 à 22:07
Publié le 21/12/2014 à 21:59  
 
 
Le premier accident s'est produit rue Chabot-Charny. Photo Christian GUILLEMINOT
 
 
INFO LE FIGARO - Trois hommes dans une voiture ont renversé une dizaine de piétons en fin de journée à Dijon en criant «Allah Akbar» («Dieu est le plus grand», en arabe).

Il y aurait onze blessés dont deux graves.
La panique s'est emparée des alentours de la Place Wilson, en fin d'après-midi à Dijon.
Selon nos informations, trois automobilistes ont foncé sur des passants en criant «Allah Akbar». Selon une source policière, il aurait également crié «au nom des enfants de la Palestine».
 Quatre piétons auraient été percutés par un véhicule dans un premier accident avant que sept autres ne soient renversés quelques minutes plus tard dans trois autres collisions survenues rue des Godrans, rue Monge et rue du Transvaal, indique Le Bien Public.
 Il y aurait onze blessés dont deux graves.


«L'homme, né en 1974, présente le profil d'un déséquilibré et serait suivi en hôpital psychiatrique», a déclaré à l'AFP une source proche du dossier indiquant que «pour l'heure ses revendications semblent encore floues».
 Cette agression survient au lendemain de l'attaque du commissariat de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), où l'assaillant avait agressé des policiers en criant «Allahou Akbar».
La voiture folle a tenté de s'en prendre aux forces de l'ordre, un commissariat étant situé proche de la place Wilson, avant de foncer sur des piétons.

Le conducteur s'est enfui après l'accident avant d'être interpellé.

 En revanche, les deux passagers sont toujours en fuite.

Le préfet de Côte-d'Or, Eric Delzant, est sur place.

Ce dernier a confirmé que les collisions étaient «volontaires.»
 
 
AXXPrhz
 

1 commentaire:

  1. Voila ou conduit cette politique d'immigration invasion, substitution de population, initiée par VGE en 76 avec sa loi sur le
    regroupement familial des immigrés. Il a reconnu publiquement son erreur, mais ça change quoi?

    A Dijon, ce n'est pas une mais11 personnes viennent d'être percutées par une voiture, son conducteur ayant crié "Allah Akbar",
    deux seraient grièvement atteintes.

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.