jeudi 25 décembre 2014

Brest – Pontanézen. Des « jeunes » incendient le centre social «Horizons»

Publié par : redacbzhinfo 25 décembre 2014
 
 
Brest – Pontanézen. Des « jeunes » incendient le centre social «Horizons»
 
25/12/2014 – 08H00 Brest (Breizh-info.com) –
 
 Un cadeau de Noël de mauvais goût pour les contribuables brestois : dans la nuit de mardi à mercredi, des «jeunes» du quartier «sensible» de Pontanézen ont incendié leur centre social «Horizons», anciennement «L’Escale».
 
Cela faisait plusieurs mois que des tensions entre animateurs, travailleurs sociaux et racailles du quartier existaient, un animateur ayant même été menacé par un individu armé d’un couteau.
Les racailles squattaient ainsi en toute impunité LEUR centre social, fumant et procédant à différents trafics au vu et au su de tous. la directrice du centre s’estimant «obligée de laisser faire».
Pour rappel, en 2014, comme depuis plusieurs années, la municipalité de Brest a attribué des centaines de milliers d’euros en subventions au Centre Social, notamment afin d’assurer le «vivre ensemble» cher à la municipalité socialiste de M. Cuillandre.
 La CAF – qui a une convention avec le centre Horizon, tout comme le conseil général du Finistère, attribuent également chaque année moultes subventions.
485 000 euros en subventions de fonctionnement en 2014, des dizaines de milliers d’euros pour diverses opérations ayant attraits aux activités du Centre Social, n’auront donc pas suffit à acheter la «paix sociale» dans le quartier.

«Le quartier de Pontanézen est quasiment devenu une zone de non droit où des bandes règnent et se livrent à leurs trafics en toute impunité» nous explique un policier brestois.
 « L’Etat ayant déserté le terrain, ce sont désormais les responsables de la mosquée salafiste et leur influence croissante sur les jeunes du quartier qui permettent actuellement d’éviter une véritable explosion» conclut-il.
 
Les Brestois paieront
 
De toutes parts, le modèle de société construit et imposé par les responsables politiques et économiques au pouvoir depuis des décennies prend l’eau, mais cela ne décourage pas le maire (PS) de Brest.

Après avoir condamné « avec la plus grande fermeté l’incendie volontaire » qu’il a jugé « inacceptable », François Cuillandre a déclaré dans un communiqué « ensemble nous allons reconstruire les modalités (sic) pour permettre rapidement la reprise des activités. La ville engagera prochainement la rénovation des locaux touchés par l’incendie ».
 
Photo : DR
 
[cc] Breizh-info.com , 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.