mercredi 31 décembre 2014

Bonne Année à tous ceux qui préparent le monde qui vient.

Ecrit le 31 déc 2014 à 11:57 par Jean-Yves Le Gallou dans Poing de vue
 
 
2015


De grands bouleversements s’annoncent.

 La crise économique et financière commencée en 2008 annonce la fin du cycle de la « mondialisation heureuse ».
 L’échec américain en Syrie et au Proche-Orient préfigure la fin du cycle de 1914.
 Les puissantes manifestations sociétales de 2013 marquent la fin du cycle de 1968.
Homo festivus pense triompher car il ne sait pas encore que son temps est passé. Il se croit « moderne » mais il est moisi.

Bienvenue à la génération 2013-2014 !

Bonne Année aux forces nouvelles qui préparent les cycles qui viennent.
Bonne année aux Sentinelles, aux Veilleurs, aux Gavroches, aux Antigones qui redonnent du sens.
Bonne Année aux Identitaires en première ligne dans le combat contre le Grand Remplacement et l’islamisation.
Bonne Année à Eric Zemmour, Hervé Juvin, Renaud Camus et Richard Millet qui illustrent l’intelligence et le panache français.

Bonne Année à Robert Ménard, porte-drapeau de la reconquête municipale.
Bonne Année aux dirigeants, cadres et militants du Front national attachés à une conception civilisationnelle et charnelle de la France.
Bonne Année à ceux qui défendent un souverainisme enraciné.
Par-delà nos frontières, Bonne Année aux marins australiens qui patrouillent dans l’océan Indien pour protéger un pays de civilisation européenne de l’invasion migratoire.
Bonne Année aux Allemands de PEGIDA qui défilent dans les rues de leur ville contre l’islamisation de leur pays pour rappeler « qu’ils sont le peuple » et que « la presse ment ».
Bonne Année aux réinformateurs et aux animateurs des médias alternatifs : Bonne Année au Salon beige, à François Desouche, à Nouvelles de France, à Novopress, à Métaposinfos, à Radio Courtoisie, à TV Libertés et à tant d’autres.

Bonne Année à Présent et à sa nouvelle formule.

Bonne Année à tous ceux qui préparent le monde qui vient.

 Jean-Yves Le Gallou est le président de la Fondation Polémia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.