jeudi 27 novembre 2014

La surpopulation, sujet oublié de l'écologie.

 
 
 
                   
L’écologie est une chose trop grave pour être confiée à des écologistes.
 
 Les politiques, eux, la voient comme un vivier de promesses à long terme.
François Hollande, qui veut laisser sa trace, s'engage désormais à en faire des tonnes pour le climat.
 Cependant, le vrai problème écologique est celui de la démographie asphyxiante.
Or il n’est toujours pas posé.
Pire : la croissance des populations suscite des encouragements unanimes, Vatican en tête.
 
 Nous étions 1 milliard et demi au début du 20 e siècle.
Nous voici 7 milliards. Nous serons demain 9 à 10 milliards.
 
"Ce n’est pas un monde que j’aime", avouait Claude Lévi-Strauss.
 
 Mais qui parle comme lui aujourd’hui?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.