dimanche 21 septembre 2014

Un blessé dans une fusillade à l’arme automatique à Roubaix .

Publié le

 
Les policiers ont sécurisé les lieux de la fusillade.   Photo Ludovic Maillard

C’est visiblement un nouveau règlement de comptes qui a eu lieu, hier en soirée dans le quartier populaire de l’Hommelet à Roubaix. 
 
Un jeune homme a reçu trois ou quatre balles tirées d’une arme automatique à partir d’une voiture de grosse cylindrée qui a pris la fuite.
 Les sapeurs pompiers n’ont pas eu à intervenir puisque l’homme a été transporté par des proches au centre hospitalier de Roubaix où ses jours n’étaient, a priori, pas en danger et d’où il pouvait répondre aux questions des enquêteurs.

Place Audenaerde, au niveau de la rue Lacroix, dans un lieu connu pour ses trafics divers, les policiers ont rapidement quadrillé le site des tirs pour le relevé de preuves et de traces de sang sur le trottoir.
 Ils recherchaient aussi d’éventuels impacts de balles sur les murs des alentours.
Des renforts de CRS, des maîtres-chiens et des BAC (brigades anticriminalité) de la métropole armés de Flash-Ball ont été appelés en renfort pour sécuriser la place, tenant en respect à bonne distance des bandes de jeunes qui ont l’habitude d’y traîner.
Dans la rue, les témoignages sont confus, certains évoquant un règlement de comptes qui fait suite à des faits identiques dans les semaines qui ont précédé l’agression.
 On parle aussi de tirs à la Kalachnikov mais sans avoir de certitude. Le blessé aurait déjà été lié à des échanges de coups de feu.
 
L’enquête a très vite été confiée aux hommes de la police judiciaire qui ont pu entendre la victime dans la soirée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.