mardi 23 septembre 2014

Brighelli, Tableau noir

    Chateau

 
Jean-Paul Brighelli, Professeur de lettres en lycée, a été révélé au grand public il y a dix ans avec La Fabrique du crétin. 
 
Avec gouaille et lucidité, il fustigeait le déclin du système scolaire français et proposait des solutions des solutions de bon sens pour restaurer un projet éducatif exigeant, basé sur le mérite et la transmission d’une culture d’excellence à tous.
Il publie À bonne école en avril 2006, puis Une école sous influence ou Tartuffe-Roi en octobre 2006, et enfin Fin de récré en 2008.
 
Aujourd’hui, son remarquable Tableau noir dresse le constat impitoyable d’une faillite générale, malgré les pseudo-réformes entreprises – ou à cause d’elles.
 
Venu au pouvoir avec un pseudo- projet de refondation, le gouvernement a achevé le désastre initié dans les années 1990.
 
Une faillite voulue, conforme aux engagements européens d’une France à bout d’école comme on est à bout de souffle…
 
Voir la présentation du livre ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.