mercredi 27 août 2014

France : deux Marocaines dans le gouvernement de Manuel Valls .

26 août 2014 - 20h30
 
France : deux Marocaines dans le gouvernement de Manuel Valls


C’est une première. Deux Françaises d’origine marocaine viennent d’intégrer l’équipe du nouveau gouvernement Valls II.

 Il s’agit de Najat Vallaud-Belkacem, qui est reconduite et devient ministre de l’Éducation nationale, et Myriam El Khomri qui devient secrétaire d’État chargée de la politique de la ville.
Pour Najat Vallaud-Belkacem (36 ans), c’est une consécration.
 Cette native de Beni Chiker, dans la région rifaine, est une fidèle de François Hollande après avoir été longtemps très proche de Ségolène Royal, reconduite à son poste, en tant que ministre de l’Ecologie.
Elle a gravi peu à peu les échelons depuis l’arrivée de François Hollande à l’Élysée.
 D’abord Ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, elle est propulsée en avril dernier Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports dans la première version du gouvernement Valls.
Aujourd’hui, elle va occuper le très difficile portefeuille de l’Education nationale à la place de Benoit Hamon et où beaucoup d’autres ont déjà laissé des plumes.
 A noter que c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste.

« Ma mère m’a appris à ne compter que sur moi »

Myriam El Khomri (36 ans) devient la benjamine du gouvernement à la place de ... Najat Belkacem. Elle est elle aussi native du Maroc, à Rabat, mais passe son enfance à Tanger, dans le nord du pays, où sa maman est professeure expatriée.
 Elle revient à l’âge de 9 ans dans la ville de Thouars, dans les Deux-Sèvres.
Dans une portrait qui lui a été consacré en 2009 par Jeune Afrique, elle déclare : « Ma mère m’a appris à ne compter que sur moi. ».
 Et c’est ce qu’elle fait en finançant elle-même ses études jusqu’à obtenir un DESS d’administration du politique.

 Elle intègre ensuite l’équipe de Bertrand Delanoë en 2001 et devient chargée de mission pour les affaires scolaires, la prévention, la sécurité et la toxicomanie.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.