vendredi 29 août 2014

(6 CLICHES D’UN ANIMAL) De la part d’un résistant du Donbass…


Voilà contre quoi nous nous battons dans le Donbass [S-E de l'Ukraine]
 
Voici Artyom Bonov – un Néonazi "du Bataillon Azov" qui se bat actuellement dans le Donbass, précisemment à Marinovka (30 km de Donetsk).

Depuis sa création, Azov est devenu largement connu comme un bataillon, dans lequel se rassemble  seulement l’extrême droite – les Nazis.
Qui aurait pensé qu’un jour l’Ukraine serait pourrie par des Nazis et des psychopathes ?
A qui l’on attribue  des médailles et qui sont appelés "des héros" .
Pour nous Ukrainiens, ces gens sont vraiment une honte.

Le bataillon Azov, ouvertement néo-nazi, comme le suggère du reste son insigne avec la Wolfsangel, est financé par l’oligarque milliardaire  à triple passeport Israélien-Suisse et Ukrainien Igor Kolomoïski, qui est le partenaire privilégié en Ukraine de notre pitre national  Bernard Henry Levy
  Mais ce n’est pas la seule contribution des intellectuels français aux bonnes oeuvres de Kolomoïski dans la réinsertion des brutes nazies,  il recrute des mercenaires étrangers d’extrême droite par l’intermédiaire d’un ancien légionnaire français qui combat en Ukraine : Gaston Besson.

 Ç’est peut-être excessif de le décrire comme "intellectuel", mais quand la pensée est nulle il ne reste plus qu’à sortir son revolver quand on entend le mot culture et c’est l’ultime transformation de l’intellectuel  pitre pro-nazi, en mercenaire de l’OTAN… dans le sillage d’un oligarque juif qui a une garde prétorienne de néonazis…

Mais ce n’est pas la seule originalité française que d’avoir un BHL comme "intellectuels" et vrai barbouze.
 Alors que la plupart des pays fournissent des républicains, des communistes, des antifascistes à la Résistance du Donbass, nous nous leur envoyons également d’autres nazis : il ne faut pas mettre tous les œufs de serpent dans le même panier…
 Ils ne parlent pas un mot de russe et leurs copains du Donbass ignorent leurs sympathies…
 Nous avons décidemment des fascistes et des mercenaires dans tous les djihad fascistes de la planète même quand visiblement ils se trompent de camps, le résultat du colonialisme et des luttes d’une armée de métier autant que de la débâcle de la gauche, des partis aux intellectuels…

увиденного, становится стыдно, что я являюсь гражданином такого государства.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.