jeudi 31 juillet 2014

AU BAL DES FAUX-CULS. Hypocrisie: Israël, Ukraine, Russie, Libye, Palestine (Gaza)

Posted on juil 31, 2014 @ 8:01


La guerre à Gaza prouve bien aujourd’hui que, le monde est malhonnête et les indignations ne sont que sélectives.

 En effet, il suffit de faire un tout petit bond en arrière pour comprendre qu’il y a certains qui ont le permis de tuer, d’autres pas.
 Dans ce petit voyage dans le monde, où il y a des conflits ou pas, vous comprendrez que cette démonstration courte est implacable.
 
LIBYE. Il y a 3 ans, de nombreux pays, mêmes les plus rétrogrades comme le Qatar ou ‘Arabie saoudite, s’engageaient dans un massacre du peuple libyen, c’est vrai, avec la participation de ses propres fils, pour piller et tuer un président en fonction, simplement soupçonné de vouloir commettre un massacre à Benghazi.
 Directement, le Conseil de sécurité de l’ONU s’était réuni d’urgence, et la résolution 1973 avait vu le jour, pour une intervention.
 Le frère Guide Mouammar Kadhafi parti, chacun sait ce qui se passe aujourd’hui dans ce pays.
 
ISRAËL. Ce pays vient de déclencher une agression contre la bande Gaza.
Il bombarde les écoles, les hôpitaux, les marchés sous un assourdissant silence.
L’ONU condamne verbalement.
Tout y passe, des crimes de guerre, de la torture, de la violation du droit international, des droits de l’homme, bref, tout ce qui est proscrit.
Pourquoi le traitement réservé à Mouammar Kadhafi ne l’est pas aux autorités israéliennes qui, elles, commettent un massacre ?
 Hier, les Etats-Unis ont ravitaillé Tsahal en armes et munitions et fourni les pièces de rechange du Dôme de fer.
Allez-y comprendre.
Pseudo condamnation du massacre de Gaza, donc.

 C’est cette injustice qui crée la violence.
 Plus de 1400 personnes tuées et rien n’est fait pour stopper ça…
 
UKRAINE. Il y a déjà plus de 1200 morts à l’est de l’Ukraine, des innocents tués par la horde de fachos de Kiev.
Comme à Gaza, on y parle d’opération anti-terroriste.
 De qui se moque-t-on ?
 Kiev a le permis de tuer mais, étrangement, rien, pas d’ONU, aucune condamnation.
Au contraire même, alors que ce sont les Occidentaux qui sont à l’origine du chaos sur place, ils rejettent la responsabilité sur la Russie.
 Un mensonge supplémentaire qui montre la malhonnêteté intellectuelle derrière laquelle ces gens sans morale se cachent.
 
RUSSIE. Pour couvrir leur couardise face aux Etats-Unis, alors que la Russie n’a attaqué aucun pays contrairement aux autres, elle est affublée de tous les noms d’oiseaux.
L’Ukraine, c’est elle, soi-disant, alors que la vraie responsabilité du chaos en Ukraine incombe largement à l’Occident auteur d’un coup d’état sur place.
Le président Poutine, sans avoir rien fait, est traité de dictateur à travers les analyses et perceptions occidentales, sans que ces derniers n’apportent la preuve de leurs dires…
Ils brandissent ensuite l’arme lâche des sanctions, parce, militairement, ces agresseurs ad vitam aeternam ne peuvent rien contre la Russie…

PALESTINE (Gaza). Ici, c’est le bouquet de l’hypocrisie, du mensonge, de l’arnaque de la soi-disant communauté internationale prompte à réagir quand il s’agit de ses intérêts.
 Ce matin à Gaza , malgré les appels de l’ONU, de l’indignation et des "condamnations", l’enclave palestinienne est toujours sous les bombes. Israel a attaqué ce matin une mosquée.
15 blessés dont deux graves car, la mosquée se trouve à proximité d’une école gérée par l’ONU.
 Encore ?
 Logique.
 Ce sont des terroristes alors, pas de quartier !

Pour finir, voici ce que le journal britannique "The Guardian" a publié, hier:

Le Hamas, nous dit Israël, se cache parmi la population civile.

Par Richard Seymour
Ils se sont cachés à l’hôpital El-Wafa.
Ils se sont cachés à l’hôpital Al-Aqsa .
Ils se sont cachés sur la plage, où des enfants jouaient au football
Ils se sont cachés dans la cour de Mohammed Hamad, un homme âgé de 75 ans .
Ils se sont cachés dans les quartiers populaires de Shejaiya.
Ils se sont cachés dans les quartiers de Zaytoun et de Toffah.
Ils se sont cachés à Rafah et à Khan Younès.
Ils se sont cachés dans la maison des Qassan .
Ils se sont cachés dans la maison du poète Othman Hussein.
Ils se sont cachés dans le village de Khoza’a.
Ils se sont cachés dans les milliers de maisons endommagées ou détruites.
Ils se sont cachés dans 84 écoles et 23 centres médicaux .
Ils se sont cachés dans un café, où les Gazaouis regardaient la Coupe du Monde.
Ils se sont cachés dans les ambulances qui allaient ramasser les blessés.
Ils se sont cachés dans 24 cadavres ensevelis sous les décombres .
Ils se sont cachés dans le corps d’une jeune femme en chaussons roses, étalée sur le trottoir et abattue alors qu’elle tentait de fuir.
Ils se sont cachés dans les corps de deux frères de quatre et huit ans, qui étaient en soins intensifs dans le service des grands brûlés d’Al-Shifa .
Ils se sont cachés dans le corps du petit garçon dont les restes avaient été recueillis par son père dans un sac plastique.
Ils se sont cachés dans l’enchevêtrement inouï de corps qui arrivaient dans les hôpitaux de Gaza.
Ils se sont cachés dans le corps d’une femme âgée, qui gisait dans une mare de sang sur le sol en pierre.
Le Hamas, nous disent-ils, est lâche et cynique.
Dans ce bas monde, on assiste ici et là, essentiellement et uniquement à un bal des faux-culs !

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.