mercredi 21 mai 2014

Val-de-Marne : une secrétaire du Parti socialiste détourne plus de 222 000 euros.

Publié le 21.05.2014, 18h50 | Mise à jour : 19h35
 
Une ancienne secrétaire de la fédération PS du Val-de-Marne a été condamnée à un an avec sursis pour avoir détourné plus de 220 000 euros.


Une ancienne salariée de la du Val-de-Marne a été condamnée à un an de prison avec sursis pour avoir détourné 222.279 euros, selon un jugement du tribunal correctionnel de Créteil dont l'AFP a pris connaissance mercredi.

Elle devra aussi rembourser la somme détournée en dommages et intérêts.
Selon Gilles-Maurice Bellaïche, trésorier de la fédération PS du Val-de-Marne, elle aurait en fait détourné un d'«environ 400.000 euros» entre 2007 et 2012, mais «il y avait prescription sur une partie de la période concernée».

Ce montant est cependant contesté par Me Louise Bouchain, avocate de l'ancienne salariée, bien que sa cliente reconnaisse les faits.
 «Le PS n'a jamais exhumé de chèques prescrits», dit-elle, évoquant un total de 128 chèques.


Salariée jusqu'en 2008 au PS, où elle effectuait un travail de secrétariat et de comptabilité, elle était ensuite devenue bénévole.
C'est à ce moment qu'elle aurait, selon Gilles-Maurice Bellaïche, commencé à se faire des chèques en falsifiant sa signature ou celle de son prédécesseur.
 D'après lui, l'ancienne secrétaire «détournait entre 70.000 et 80.000 euros par an», sur un budget annuel d'«environ un million d'euros».

«Le contexte est particulier : pendant des années, elle a travaillé pour des gens qui ne la payaient pas», ce qui explique les détournements, répond Me Touitou, autre avocate de l'ancienne salariée.
Celle-ci précise qu'avant d'être inquiétée par la justice, sa cliente avait entamé deux procédures contre le Parti socialiste du Val-de-Marne pour «travail dissimulé et travail indigne».
 Le tribunal correctionnel a cependant rejeté sa demande sur ces deux points.
  source                      

2 commentaires:

  1. Depuis les élections municipales, les rentrées de fric au ps sont catastrophiques, mêmes les "associations-pompes-à-fric" ne sont plus alimentées comme elles l'étaient, donc il faut bien trouver du fric ailleurs !

    RépondreSupprimer
  2. les médias en parlent pas car cela n est juste qu un détail! Par contre le linge aux fenêtres a Béziers c est un scandale inimaginable !!! ou vas t on ?

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.