vendredi 30 mai 2014

Quand le PC disait (presque) la même chose que Marine Le Pen…(vidéos)

Publié le
 
Quand le PC disait (presque) la même chose que Marine Le Pen…
 
C'était il y a plus de 30 ans. Que se passait-il alors ? Et que se passe-t-il aujourd'hui ?

Immigration

 Pour le Parti communiste, ce sont des souvenirs d'outre-tombe.
D'outre-tombe parce qu'il est quasiment mort.
 
Et le peu qu'il en reste a été bouffé par un certain Mélenchon.
C'est Libération qui s'est, de façon très méchante, chargé de rafraichir la mémoire des communistes français.
Le journal a publié une longue nécrologie de Jean-Louis Hurst, mort à 78 ans.
Militant anticolonialiste connu, "porteur de valises" pendant la guerre d'Algérie, il avait ensuite été journaliste à Libération.
 Et pour illustrer son combat, la rédaction dudit journal a choisi de mettre en ligne une très ancienne vidéo.
On y voit Jean-Louis Hurst apostropher avec violence M. Paul Merciaca, maire communiste de Vitry-sur-Seine.
 Un fasciste, un raciste, si l'on comprend bien les propos colériques du militant…
Le crime de monsieur Merciaca ?
 Il avait envoyé un bulldozer défoncer la porte d'un foyer d'immigré maliens installés contre son gré dans la ville.
Cela se passait en 1981, à Noël.
 
 
 A peu près au même moment, le maire, également communiste, de Cormeilles-en-Parisis faisait la une des journaux, et se voyait affublé de l'étiquette infamante de "fasciste" car il se démenait comme un beau diable pour faire expulser une famille de dealers marocains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.