dimanche 20 avril 2014

La fête des Femen sous protection policière à Clichy (vidéos)

Amel Brahmi-Howton | Publié le 20.04.2014, 12h23
 
Clichy, hier. Inna Shevchenko (à droite), leader du groupe, accompagnée d’autres membres des Femen, dans leur nouveau quartier général, rue du Port.
                                        
 Clichy, hier. Inna Shevchenko (à droite), leader du groupe, accompagnée d’autres membres des Femen, dans leur nouveau quartier général, rue du Port. | (LP/A.B.)

  Le commissaire de police de Clichy (Hauts-de-Seine) s'est déplacé en personne hier après-midi. 

Il est venu s'assurer que les filles du groupe Femen ne sont pas en danger dans leur nouveau QG, où un grand séminaire se prépare ce soir.
Les Femen doivent venir de tous les pays pour cette fête qui inaugurera les locaux de Clichy où ces jeunes femmes vivent et s'entraînent depuis cinq mois.
                                                            
Une fête qui provoque déjà des réactions violentes sur Twitter, de la part de groupes d'.
VIDEO. Inna, leader des Femen , fait visiter son nouveau QG

 

 
Devant la porte d'entrée, accompagné de deux policiers, le commissaire échange avec Inna Shevchenko.
« Nous avons engagé une équipe de gardes du corps, explique la chef du groupe en .
Ce n'est pas une action politique, il s'agit simplement d'une soirée.
 Nous voulons la paix, » dit-elle, une couronne de fleurs posée sur la tête.
Les Femen sont arrivées dans cet immeuble désaffecté qui appartient au SIAAP, le syndicat de nettoyage des eaux, en novembre.
Une procédure d'expulsion est lancée contre cette occupation et un jugement doit être rendu le 28 avril. Ce soir, près de deux cents personnes sont attendues et des policiers vont patrouiller.
 Une veille sur Internet est aussi prévue : « On va rester vigilant », conclut le commissaire.


VIDEO. Inna des Femen : la guerrière aux seins nus (2013)
 
 

 
 

VIDEO. Pompes, self-defense et seins nus : bienvenue à l'école des Femen (2012)

 
 

 

source
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.