samedi 29 mars 2014

Document BFMTV - Syrie: dans le quotidien de jihadistes français.(vidéo)

A.S.                          
Le 27/03/2014 à 6:00
Mis à jour le 28/03/2014 à 11:43
 
Des jihadistes francophones en Syrie, qui se sont filmés avec leurs propres téléphones portables à la mi-février. (BFMTV)

Des jihadistes francophones en Syrie, qui se sont filmés avec leurs propres téléphones portables à la mi-février. (BFMTV)
 
BFMTV a pu se procurer des images de jeunes Français partis faire le jihad en Syrie. Des images inédites, qu'ils ont eux-mêmes filmées avec leurs propres téléphones portables.  
 
C'est un document rare que s'est procuré BFMTV. Deux journalistes français ont pu récupérer, auprès de sympathisants de l'Armée syrienne libre, qui combat les jihadistes en Syrie, des vidéos filmées par des jihadistes français et belges engagés depuis plusieurs mois dans le pays.

Il s'agit d'un témoignage inédit des actions menées par leur brigade, composée d'une vingtaine de Belges et d'une vingtaine de Français, et qui fait partie du mouvement de l'Etat islamique en Irak au levant, le plus radical de Syrie.

Le quotidien cru du jihad  
     
Les journalistes ont pu retracer le parcours de ces jihadistes francophones dans la ville syrienne d’Azaz, à huit kilomètres de la frontière turque, où les islamistes ont semé la terreur pendant six mois, avant de quitter les lieux.
 Pendant plusieurs jours, à la mi-février, ces jeunes gens ont filmé leur quotidien, celui du jihad. Le sourire aux lèvres, ils semblent prendre cette guerre sainte comme un jeu.
 Mais les images témoignent de l'atrocité de la situation: on y voit notamment de jeunes jihadistes parlant français traîner, jusqu'à une fosse commune, les corps de civils et de rebelles tués lors de violents combats.

Les services français ont identifié quelque 700 Français partis en Syrie ou qui sont susceptibles de s'y rendre, dont environ 15% de femmes.

Mercredi, une source proche de l'enquête a révélé que les enquêteurs de la DCRI ont probablement déjoué un projet d'attentat sur la Côte-d'Azur, fomenté par un homme de retour du jihad en Syrie et lié à la cellule terroriste de Cannes-Torcy, en partie démantelée.

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.