jeudi 23 janvier 2014

Grenoble: quand les dealers annoncent la fermeture exceptionnelle d’un point de vente

par Fabrice MARGAILLAN le 23/01/2014 à 06:02
 
Comme pour un commerce traditionnel, une affichette a été collée pour annoncer la fermeture exceptionnelle.
Comme pour un commerce traditionnel, une affichette a été collée pour annoncer la fermeture exceptionnelle.

Depuis ce week-end, une affiche est collée sur un des piliers du préau au niveau des numéros 37 et 39 de la rue Albert-Thomas.

 On peut lire sur cette affiche, « fermeture exceptionnelle, toutes nos excuses, réouverture prochainement, merci de votre compréhension ».
 Il ne s’agit pas là de l’annonce de la fermeture d’une boulangerie ou d’un tabac-presse, mais d’un commerce d’un genre un peu particulier.
 Cette adresse est en effet connue des services de police pour être un des points de vente de stupéfiants dans le quartier Mistral.
 Un point de vente à proximité duquel les policiers ont d’ailleurs interpellé plusieurs revendeurs au cours des dernières semaines.

Les policiers espèrent que ces difficultés vont perdurer

Alors est-ce un trait d’humour des dealers, ou bien le reflet d’une réelle difficulté des trafiquants de drogue ?
« On peut espérer que l’action des services de police est un peu pour quelque chose. Le fait qu’on y soit souvent, que des interpellations aient lieu et que des personnes soient condamnées, leur complique peut-être un peu la tâche et le recrutement. On ne peut qu’espérer que cette fermeture soit plus qu’exceptionnelle », estimait hier le commissaire Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique de l’Isère.

source          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.