mardi 17 décembre 2013

Frédéric Nihous – Les pro-ours qui se réveillent…

par
     


Et les revoilà… Conscients d’une écoute réceptive au ministère de l’écologie qui ne cesse d’envoyer des signaux positifs à la nébuleuse écologiste,voilà les pro-ours qui se réveillent et qui, dans le plus grand mépris pour les éleveurs, les bergers et tous les usagers traditionnels de la montagne, réclament pour Noël des « nounours » qui ne seront pas en peluche !
 
Ces lâchers avaient été supprimés par le précédent président de la République que j’avais personnellement rencontré à cette fin en mai 2011, décision de bons sens qui avait apaisé la montagne après des années de provocations ineptes.
Ignorant le refus général des Pyrénéens de voir procéder à de nouveaux lâchers coûteux, dispendieux, inutiles et dangereux pour l’agriculture montagnarde, les idolâtres de l’ours relancent aujourd’hui le ministre Martin en lui présentant un projet d’introduction.
 
Que ces contemplatifs écologistes soient prévenus : on ne veut pas d’ours et, par la même occasion, pas de loups ni aucun autre grand prédateur !
 
On veut des emplois, des écoles, des services publics et le respect de nos activités traditionnelles (chasse, pêche, etc.) en montagne !
 
Voilà à quoi doit servir l’argent public, donc du contribuable, et pas à acheter des ours en Slovénie et à engraisser quelques associations écologistes pro-ours qui ne vivent que grâce à cela, sans parler des dégâts prévisibles que le contribuable devra encore payer !
STOP, ça suffit la plaisanterie et la gabegie !
 
Le ministre Martin n’a-t-il pas mieux à faire en ce moment (pollution de l’air, PCB, écotaxe, nucléaire, chasse, etc.) qu’à perdre son temps avec un projet qui ne pourrait que rallumer la guerre dans la montagne ?
 
Que l’on cesse de nous amuser avec ces irresponsables obsédés de l’ours et traitons les affaires sérieuses de nos montagnes sinon, au cas où serait envisagé puis décidé un lâcher, le ministre et son gouvernement vont nous rendre … vert, mais de rage !
 
Article aussi publié sur Le 65 avec Sarkozy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.