mercredi 30 octobre 2013

Otages : Pas de rançon sur les fonds de la DGSE.

Jean-Paul-Ney-INFOSDEFENSE
 
Un article de Jean-Paul Ney le Mercredi, 30 octobre, 2013
 
Le faux scoop du journal Le Monde a été démenti par nos sources.

Les otages français sont libres, place donc à la polémique.
 Pourtant, il n’y aurait pas eu de versement de rançon sur les fonds secrets de la DGSE comme l’affirme le journal Le Monde.
 Plusieurs de nos sources nous indiquent que même si la DGSE a supervisé les contacts et les négociations, aucune rançon sur les fonds secrets des services français n’aurait été versée aux terroristes d’AQMI.

« L’affaire s’est réglée entre assurances, donc, des fonds privés, demandez à Areva » nous a affirmé notre source.
 Un autre contact auprès de Areva nous dirige aussi vers cette piste.
Ces informations ont été confirmées par notre rédacteur en chef, Jean-Paul Ney, sur la chaine d’informations internationale i24News.
 D’autres sources de la chaine confirment les faits, notamment un membre des services secrets français au Moyen-Orient.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.