lundi 30 septembre 2013

Syrie : Des parlementaires PS et EELV réclament d’aider militairement les rebelles .

Syrie : Des parlementaires PS et EELV réclament d'aider militairement les rebelles
Une trentaine de parlementaires socialistes et écologistes, conduits par le député PS de Saône-et-Loire Philippe Baumel, insistent pour que la France apporte une aide militaire aux rebelles en Syrie.
 
Dans un projet de tribune libre que s’est procurée dimanche l’AFP, Philippe Baumel, ce proche d’Arnaud Montebourg, membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, estime que "nous ne saurions prétendre aider l’opposition syrienne sans lui permettre de défendre la population contre les chars, les roquettes, les avions.

 Assistance technique, aide à la conduite d’opération, fourniture de matériel : l’Armée syrienne libre doit avoir les moyens de consolider sa légitimité sur le terrain."
"Opposition laïque, islamiste, marxiste, libérale : il ne nous appartient pas de définir les orientations d’une Syrie libre, mais d’aider les syriens qui se battent pour leur liberté", écrit M. Baumel
Dans une lettre à Philippe Baumel qu’il a communiquée à l’AFP, le député de Haute-Garonne Gérard Bapt, président du groupe d’amitié France-Syrie à l’Assemblée nationale, s’est pour sa part déclaré "en désaccord avec l’option de livraison d’armes à l’ASL".
"L’ASL voit certaines de ses composantes rejoindre le camp jihadiste dans leur non-reconnaissance de la légitimité et de la représentativité du Conseil National Syrien (CNS), et la volonté d’imposer la charia en Syrie".
Gérard Bapt affirme que seuls "des membres de l’opposition favorables à une intervention armée" participeront à un débat sur la Syrie organisé mardi par Philippe Baumel, dans les locaux de l’Assemblée nationale.
Le débat de mardi, co-organisé avec l’universitaire Emmanuel Wallon, sera introduit par la présidente de la commission des Affaires étrangères, l’ancienne ministre Elisabeth Guigou (PS).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.