dimanche 29 septembre 2013

Bernard Debré – Anne Hidalgo et ses reniements.

par
     
 
Anne Hidalgo se présente dans le 15e arrondissement. Elle distribue un tract dans lequel elle explique son parcours.
 
Cela fait pourtant plusieurs années qu’elle est élue de cet arrondissement, mais elle y est inconnue tellement elle n’y travaille pas
.
Beau début de campagne !
Quant au reste de ses priorités, elles sont symptomatiques de son affolement.
Voici qu’elle promet – comme le Gouvernement d’ailleurs – une pause fiscale à Paris, ce qui veut dire effectivement que la fiscalité parisienne a augmenté de façon faramineuse ces dernières années.
 Elle oublie simplement qu’elle est Première adjointe au Maire de Paris et qu’elle est donc solidaire de tous les impôts nouveaux qui ont touché les Parisiens.
Quant à ses 10.000 logements supplémentaires, elle reconnaît implicitement le grave échec de l’actuelle majorité qui n’a pas pu construire les logements nécessaires pour satisfaire les besoins des Parisiens.
 
Il est tout à fait extraordinaire que cette femme, pourtant aux commandes depuis de longues années aux côtés de Bertrand Delanoë, puisse ainsi renier tout ce qu’elle a fait pendant si longtemps.
 
Il y a un côté ridicule dans sa campagne. Elle se présente comme une femme neuve, nouvelle, pleine d’idées qu’elle n’a pas su mettre en musique ces derniers temps.
 
Les Parisiennes et les Parisiens comprendront très vite qu’il s’agit là de démagogie pure et simple.
 
Paris a régressé depuis 12 ans. Les autres capitales d’Europe ont montré un dynamisme incroyable. Paris reste à la traîne.
Ce ne sont ni les « Nuits blanches », ni « Paris Plages » qui ont hissé Paris au niveau des autres capitales.
Méprisable et triste !
 
Il est temps que Paris change.

 Il est temps que Nathalie Kosciusko-Morizet et son équipe puissent la rendre plus propre, plus sûre, plus attractive pour les jeunes et pour les entreprises. Il faudra, et ce sera difficile, développer une politique innovante.
Ne comptons pas sur les socialistes qui n’ont jamais su le faire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.