lundi 23 septembre 2013

Attaque terroriste au Kenya : les deux victimes françaises originaires de Nice.(vidéo)

V.F. | Publié le 23.09.2013, 08h15 | Mise à jour : 08h58

CNTRE COMMERCIAL DE WESTGATE, SAMEDI. Deux Françaises ont péri dans l'attaque, samedi, d'un centre commercial à Nairobi qui a fait 68 morts. Il s'agit d'une mère et de sa fille, toutes les deux originaires de Nice.
CNTRE COMMERCIAL DE WESTGATE, SAMEDI.
 
 Deux Françaises ont péri dans l'attaque, samedi, d'un centre commercial à Nairobi qui a fait 68 morts.
 
 Il s'agit d'une mère et de sa fille, toutes les deux originaires de Nice.
 
Deux Françaises ont péri dans l'attaque terroriste menées par les islamistes shebabs, samedi, d'un centre commercial à Nairobi, au Kenya, où 68 personnes sont décédées.
Selon le site RTL, il s'agit d'une expatriée française et de sa fille, venue pour des vacances, originaires de la ville de Nice.
D'après les informations de RTL, cette mère de famille, âgée d'une cinquantaine d'années, était artiste peintre et sculpteur.
Elle vivait depuis plus de 10 ans au Kenya
où elle avait d'ailleurs installé son atelier. Elle était bien connue de la communauté des 1.500 expatriés français de Nairobi.
 Son mari est d'ailleurs propriétaire d'un établissement hôtelier à une centaine de kilomètres de la capitale kényane.

L'autre victime, sa fille, était âgée d'une vingtaine d'années. Elle était venue rendre visite à sa mère pour les vacances.
 Samedi, les deux femmes venaient tout juste de se garer pour aller faire leurs courses lorsqu'elles ont été exécutées sur le parking de ce centre commercial Westgate Mall.

«Ils voulaient faire le maximum de victimes»
 
L'annonce de leur exécution avait été annoncée dimanche par la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret.
 «Deux de nos compatriotes ont été lâchement attaquées, exécutées sur le parking du centre commercial où elles venaient faire leurs courses», avait déclaré la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, sur la chaîne de télévision BFM-TV.

Cinq autres Français se trouvaient dans le centre commercial au moment de l'attaque et ils ont pu prendre la fuite, a ajouté la ministre.
«Ils ont tué tous ceux qui se trouvaient sur leur chemin. Ils sont entrés dans ce centre commercial pour tuer, pour faire un maximum de victimes», avait ajouté la ministre.

Plusieurs membres de la famille des victimes étaient d'ores et déjà arrivés sur place dimanche soir. «Ils sont sous le choc.
 Notre ambassadeur est mobilisé avec son équipe sur place pour accompagner le mari et père des deux victimes françaises et encadrer les ressortissants français qui se trouvaient dans le centre commercial. Une de ces personnes a été blessée par balle et est aujourd'hui à l'hôpital, mais ses jours ne sont pas en danger», avait encore précisé Hélène Conway-Mouret.

VIDEO. Les victimes françaises «exécutées sur le parking»
 
 
SUR LE MÊME SUJET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.