samedi 24 août 2013

Mauvais sondage pour le Parti socialiste.

Seuls 28 % des sondés estiment que le PS a un projet pour la France, en recul de 25 points sur un an - AFP
 
Seuls 28 % des sondés estiment que le PS a un projet pour la France, en recul de 25 points sur un an - AFP
 
L’image du Parti Socialiste se dégrade dans l’opinion. Un an après sa double victoire de la présidentielle et des législatives , seuls 30% des sondés le trouvent « proche de leurs préoccupations », selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France.
 
Voici un sondage qui va alimenter les débat à La Rochelle où se déroule l’université d’été du Parti socialiste (PS).

Un an après sa double victoire de la présidentielle et des législatives, le PS n’a plus la cote auprès des Français et, dans une moindre mesure, auprès de ses propres sympathisants, si l’on en croit les résultats d’un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France (1).
 
Au lendemain du scrutin présidentiel, 55% des interviewés jugeaient que le parti de la Rue de Solférino était proche de leurs préoccupations. Ils ne sont plus que 30% aujourd’hui, soit le plus bas niveau depuis 2005.

 Seules 44% des personnes interrogées jugent que le mouvement soutient suffisamment le gouvernement, soit une baisse de 23 points en un an.

Plus inquiétant : ils ne sont plus que 28% à estimer que le PS a un projet pour la France, soit une baisse de 25 points en un an.

Une image dégradée

Pour ce qui concerne la gouvernance du parti, qu’agite actuellement le débat entre les pro et les anti-taxe climat énergie , un petit quart des personnes interrogées (24%) reconnaît la qualité des personnalités à la tête du parti dirigé par Harlem Désir, soit une proportion en baisse de 30 points par rapport à août 2012.

 La dégradation de l’image du Parti Socialiste est moins brutale auprès de ses sympathisants, 78% jugeant le parti proche des préoccupations des Français.

 Si les deux tiers des sympathisants jugent que les dirigeants du parti sont de qualité, le recul est tout de même de 17 points en un an, note l’Ifop.
LES ECHOS
(1) Ce sondage a été effectué du 6 au 8 août auprès d’un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.