dimanche 25 août 2013

Le niveau du journalisme occidental est tombé très bas dans ce conflit syrien.

25 août 2013, 14:32 Auteur : Flo

J’ai l’impression qu’a chaque “gros événement” pointé contre Assad c’est toujours une manipulation, et a chaque fois nos médias occidentaux se ruent dessus dans l’heure.

 Ils utilisent la technique totalement non-professionnelle a mon avis, qui consiste a expliquer les faits, la version officielle “c’est le régime” et de simplement rajouter à la fin “mais en attendant les preuves”…. une manière de faire passer la propagande tout en maintenant un semblant de neutralité et de professionnalisme”.

 On fait des émissions entières pour accuser le régime mais à la fin on place un petit “en attendant les preuves” pour sauver la face.
 Le massacre d’un village il y a des mois, tout de suite imputé à l’armée, était le fait des islamistes (version acquise quelques semaines après) pourtant le mal médiatique était fait.
 La mort du reporter Gilles Jacquier, tout de suite imputé au régime (il y avait même un reportage Envoyé Spécial) a elle aussi été remise en cause, quelques mois après ce sont les rebelles qui sont pointés du doigt. etc etc.
Je crois que je n’ai jamais vu autant de propagande de guerre qu’a l’occasion de ce conflit syrien, et ce alors même que depuis des mois (face à l’évidence que les populations occidentales s’étaient informées ailleurs que sur le mainstream et savaient que la majorité des rebelles étaient islamistes) les médias aient admis que les rebelles étaient grandement composés d’islamistes.
 On arrive à une situation folle où d’un côté les médias continuent de pointer du doigt le régime Assad comme au début de la guerre, alors que dans le même temps ils admettent tous que les rebelles sont en majorité islamistes.

Le pire de tous étant à mon avis Laurent Fabius, qui est le Ministre des Affaires Étrangères qui aura le plus déshonoré la France depuis longtemps (et pourtant il y avait de la concurrence !).
 Incroyable pour un grand diplomate d’avoir si peu de mesure et de recul dans ces propos !
 Sans parler de ses termes de propagandes grossiers, appelant désormais les rebelles “les résistants”, un parallèle voulu avec nos résistants de 40, totalement odieux aux vu de la nature des rebelles syriens.


Envoyé Spécial étant la pire organe de propagande française, je suis déjà revenu sur le reportage indigne du journalisme sur la mort de leur collègue, récemment ils ont remis le couvert en faisant un reportage “inflitrés” dans une faction rebelle, on voyait clairement à l’image qu’ils étaient islamistes, même dans les propos (ils disaient combattre pour Allah, la oumma, etc), et pourtant les voix off des reporters passaient sur tout cela et les montraient comme des résistants à la terrible armée, victimes de gaz qu’ils n’ont su monter, se contentant de croire les rebelles, la seule “preuve” étaient le fait qu’ils mettaient un masque anti-gaz sur leur visage.
Bref, le niveau du journalisme occidental est tombé très
bas dans ce conflit syrien.
 Je me souviens me faire traiter de fou et de conspirationiste par des journalistes de BFM TV sur twitter au début du conflit, refusant obstinément d’admettre que le scénario officiel “du méchant dictateur qui tue son peuple” ne tenait pas face a une rébellion grandement islamistes.”

http://www.enquete-debat.fr/archives/le-niveau-du-journalisme-occidental-est-tombe-tres-bas-dans-ce-conflit-syrien-52212

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.