jeudi 29 août 2013

David Cameron obligé de faire marche arrière

Hollande défend à Londres une "Europe à plusieurs vitesses"
   Bozo le clown, chef de guerre redoutable en visite chez Cameron, autre clown pitoyable!               
 
Tous les Britanniques ne sont pas aussi amnésiques et va-t-en guerre que David Cameron.

Au point qu’il a découvert avec surprise qu’il n’aurait pas de majorité au Parlement pour faire la guerre contre le régime syrien.

Il avait convoqué le Parlement pour avaliser ce jeudi une déclaration de guerre et une attaque immédiate, et voilà que la motion élaborée par les conseillers du Premier ministre et les travaillistes dit que…
le Royaume-Uni estime que le Conseil de sécurité de l'Onu ne doit pas décider d'une action militaire avant d'avoir pu examiner les résultats de l'enquête des inspecteurs dépêchés à Damas, sur l'utilisation présumée d'armes chimiques par les forces de Bachar al Assad…


Obama a un peu le même problème (même s’il peut lancer une offensive sans demander l'avis du Congrès) et a fait lui aussi un pas en arrière, et le flamboyant Fabius dit - comme l'oncle Sam - que des décisions seront prises « le moment venu »…

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2013/08/29/david-cameron-oblige-de-faire-marche-arriere-5150986.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.