samedi 27 juillet 2013

A Ljubljana, Hollande invente la "Macédonie


Le Point.fr - Publié le - Modifié le

Après avoir placé l'Egypte en Tunisie et confondu Chinois et Japonais, le président de la République montre qu'il est décidément fâché avec la géographie !

 

C'est la troisième gaffe géographique de François Hollande en moins de deux mois.

 En déplacement jeudi à Ljubljana, en Slovénie, pour un sommet des pays des Balkans occidentaux, le président français a inventé un nouveau pays : la "Macédonie".


Il s'exprimait en français lors d'une conférence de presse (à 18'30'') avec Borut Pahor, son homologue slovène et évoquait le processus d'adhésion à l'Union européenne de Skopje.

 L'hôte de l'Elysée n'a pas paru s'émouvoir de son erreur et a poursuivi son propos, indiquant que la France était disposée à chercher "une solution" aux différends avec la Grèce qui bloquent l'intégration de la Macédoine dans l'Union européenne.

Le président avait commis un impair de ce type lors d'une conférence de presse en Tunisie, mais avait cette fois tenté de rattraper son erreur.

Interrogé sur les événements en Égypte, il avait assuré prendre acte "de la situation en Tunisie." "Pardon, je prends acte aussi de la situation en Tunisie qui celle-là permet d'engager la transition démocratique", avait-il ajouté.

 Mais la bourde la plus embarrassante est sans doute celle que François Hollande a commise à Tokyo le 7 juin dernier.

 Evoquant la tragédie de l'attaque d'un site gazier en Algérie dans laquelle dix Japonais avaient trouvé la mort, il a rappelé avoir présenté ses condoléances "au peuple chinois".

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.