jeudi 13 juin 2013

Les délinquants qui avaient attaqué un RER à Grigny ressortent libres.


EVRY (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – Le 16 mars derniers, un gang d’une vingtaine de voyous avait pris d’assaut une rame du RER D en gare de Grigny ; les passagers avaient été dévalisés, plusieurs d’entre eux, dont des femmes et des adolescents avaient été frappés. Le tribunal pour mineurs d’Evry, chargé de juger cette grave agression, a prononcé mercredi des peines extrêmement légères : les onze prévenus ont écopé de simples avertissements ou travaux d’intérêts publics, ou de prison avec sursis dans le meilleur des cas.

L’énoncé du verdict a fait scandale, certains y voyant le symbole d’un intolérable laxisme de la justice française. C’est ainsi que le Front national, dans un communiqué, a estimé que “les peines prononcées sont clairement un encouragement à continuer et à recommencer”.
Pour le député Nicolas Dupont‑Aignan, « nous sommes gangrenés par l’esprit laxiste. Avec Mme Taubira comme ministre les juges n’ont plus aucun garde‑fou. C’est la prime au juge le plus laxiste. » Une indignation partagée par le maire socialiste d’Argenteuil, qui a appelé à changer et à durcir la législation pour les mineurs délinquants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.