mercredi 22 mai 2013

Mohed Altrad, l'enfant du désert devenu grand patron en France.


 
Mohed Altrad est né dans une famille de Bédouins syriens. Élevé par sa grand-mère, il ne va pas à l’école.
 C’est grâce à une bourse qu’il part étudier en France à l’âge de 17 ans, où il obtient un doctorat en informatique.
 Puis, Mohed Altrad reprend une entreprise d’échafaudages en faillite qu’il redresse. Aujourd’hui, il dirige près de 80 sociétés dans le monde entier et emploie 10 000 personnes.
 Libéral assumé, écrivain et président du club de rugby de Montpellier, Mohed Altrad tente de donner aux jeunes Français le goût de la réussite et s’oppose à la « discrimination positive » : « Je ne vois pas pourquoi on favorise un immigré par rapport à un jeune Français.
 On devrait avoir les mêmes chances pour réussir dans la vie. La France offre pas mal de chances ». Reportage diffusé en début de semaine par le JT de France 2 :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.