vendredi 31 mai 2013

Bourdin direct: Claude Bartolone (vidéo)

 

Et dire qu'ils recherchent 6 milliards d'économies supplémentaires!.

 L'incroyable retraite préfectorale de BARTOLONE qui est contre la communication de son patrimoine!

 

Archives du 19/11/2012

Claude BARTOLONE est un homme heureux. (Né le 29 juillet 1951 à Tunis sous le Protectorat français de Tunisie.) (sources vérifiées ! http://www.monsieur-biographie.com/celebrite/biographie/claude_bartolone-14522.php)

Par décret, le Président de la République, son ami François Hollande, l'a réintégré dans le corps préfectoral -- où il ne figurait plus depuis 25 ans.

Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe.



(sources vérifiées : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006061224&dateTexte=20091002


Résumons la situation financière du camarade socialiste :
- Depuis août 2012 : retraité du corps préfectoral.
- Depuis le 10 mars 2008 : conseiller général du canton de Pantin (source vérifiée  : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Pantin-Est)

- Depuis le 20 mars 2008 : président du conseil général de la Seine-Saint-Denis. (source vérifiée ! : http://www.seine-saint-denis.fr/Claude-BARTOLONE.html )

- Depuis le 17 juin 2012 : député de la neuvième circonscription de la Seine-Saint-Denis (source vérifiée ! (il est député depuis 1981) - http://petitsmatinsetgrandsoir.wordpress.com/2012/06/26/bartolone-haut-perche-un-jour-rentier-de-la-politique-toujours/ )
         - Depuis le 26 juin 2012 : président de l'Assemblée nationale. (source    vérifiée ! :http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2011-2012/20120148.asp)





Même en appliquant les plafonds de cumuls, on arrive tout de même à plus de trente mille euros par mois, cela peut aller !

+ Logement de fonction en qualité de président de l'Assemblée Nationale

+ le « petit » logement de fonction en qualité de président du Conseil Général du 93
Avec la gauche, la magouille institutionnelle d’État est possible !

Et c'est lui qui est supposé présider le débat sur le non cumul des mandats, mais pas le non cumul des retraites !

On croit rêver : Ces élus, donneurs de leçons et qui veulent amputer encore plus les maigres retraites durement acquises, montrent l'exemple à suivre en temps de crise, et sans état d'âme.

Dans le but, selon le credo socialiste, "d'améliorer" le sort de l'homme et de l'humanité. et les pratiques institutionnelles de la République…


Voila de quoi la France crève.
Cela ne sert à rien de faire des réformes tant que l'on ne réformera pas les pratiques de ces politiques qui arrivent à faire une vie et une fortune sur les dos des contribuables en nous faisant croire qu’ils s’inquiètent pour nous.


“Quand on vit de la naissance à la mort avec de l'argent public, que l'on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu'on bénéficie d'un système de retraite réservé à sa seule catégorie, d'un système de placement financier défiscalisé, et qu'on n'a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit à minima avoir l'honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d'exiger des autres, fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu'on ne s'en impose à soi-même”


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.